Toujours beaucoup de fleurs sur le chrysanthème ‘Goshoma Haru’

L'absence de gelée dans la capitale permet à mon pied de chrysanthème 'Goshoma Haru' de continuer à fleurir en décembre. Les grands plumets roses ont un peu pâli, mais ils sont encore bien roses.

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ toutes plumes au vent

Les fleurs de mon chrysanthème 'Goshoma Haru' se sont complètement épanouies, prenant un aspect encore plus ébouriffé et plumeux. Même si je ne raffole pas du rose, je trouve ce chrysanthème vraiment très original et je ne me lasse pas de contempler les toupets qui frémissent au moindre souffle de vent.

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ en pleine floraison sur mon balcon parisien

Mon pied de chrysanthème 'Goshoma Haru' a pris ses aises et forme une grosse touffe à une des extrémités de mon balcon, avec des grandes tiges de près d'un mètre de longueur qui s'étendent au-dessus de la rue. Depuis quelques jours, il se couvre de ces étonnants plumets d'un joli rose plus ou moins soutenu.

Brachycome multifida pour une floraison estivale prolongée

Cette petite plante vivace cultivée en annuelle fait partie des valeurs sûres pour les décorations florales estivales. Avec son feuillage très fin en coussin et sa multitude de petites fleurs étoilées qui se renouvellent sans cesse du printemps jusqu'aux gelées, elle reste toujours élégante et charmante.