Question / réponse : la taille du laurier-rose en pot

Laurier rose en bac sur la place Léon Blum, Paris 11e (75)

Petite question de Sébastien D. concernant le laurier-rose (Nerium oleander) : « J’ai des pieds de laurier-rose en pot et je pense qu’il faut les tailler. Est-ce à l’automne ou au printemps qu’il faut le faire ? à quelle hauteur faut-il les rabattre ?

La laurier rose fleurit sur les nouvelles pousses de l’année. La taille permet de maintenir l’arbuste dans des proportions plus modestes tout en le forçant à se ramifier et à fleurir davantage depuis la base. La période de taille idéale dépend du mode d’hivernage de cet arbuste à fleurs peu rustique.

Quand le laurier-rose est laissé dehors en plein air, même bien protégé, il est plus prudent de le tailler au début du printemps. Si une gelée se produit en hiver, la masse des tiges et des feuilles protège un peu la souche de l’arbuste et la taille permettra d’éliminer les extrémités grillées par le gel. Une taille en début d’automne peut provoquer l’apparition de nouvelles pousses tendres, surtout si les températures restent douces comme cela s’est produit l’an dernier. Et ces nouvelles tiges feuillées n’auront pas le temps de s’endurcir et de se lignifier avant l’arrivée des premières gelées qui les grilleront davantage que les parties plus dures, transformées en bois.
Pour les lauriers roses laissés en pleine terre ou en pot mais emmitouflés avec un voile d’hivernage et un coussin de feuilles mortes sèches ou du plastibulles, je pense qu’il est préférable de ne rien tailler en automne. Les parties du feuillage au contact du voile de protection peuvent quand même geler si le froid est trop vif. Il sera toujours temps de tailler au début du printemps, avant le départ de nouvelles pousses sur les parties inférieures.
Par contre, en automne, il faut éliminer les fruits remplis de graines qui parfois peuvent se former, comme cela est le cas sur le laurier rose en bac de la photo ci-dessus.

Quand le laurier rose doit être rentré avant l’hiver dans une serre ou une véranda maintenues hors gel, la taille permet de diminuer le volume de la plante qui sera plus facilement entreposée, sans risque de gelée pendant la mauvaise saison. Mais elle n’est pas impérative à cette époque, elle permet seulement de limiter la place occupée.

Jusqu’où peut-on couper ?
Il faut laisser des tiges avec quelques feuilles à la base. On coupe juste au-dessus d’un noeud pourvu d’une feuille. La hauteur dépend ensuite du port que vous souhaitez obtenir et de la place dont vous disposez pour que l’arbuste s’épanouisse, sachant qu’il peut beaucoup pousser pendant la belle saison quand il est bien arrosé et nourri.

Commentaires (2)

  1. Chris

    J’ai lu quelque part qu’il faut les tailler de moitié avant de les remiser. Le mien est déjà rentré dans le garage, taillé.
    Joyeux automne à vous.

  2. Sébastien

    Bonjour Alain,
    un grand merci pour cette réponse claire.
    Bonne journée.
    Sébastien D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez3
Tweetez
+11
Enregistrer
Partagez