Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’, superbe en fin d’été et en automne

Bégonia grandis ssp. evansiana 'Alba', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Lent à démarrer au printemps surtout si l’hiver a été rude, ce splendide bégonia rustique s’épanouit de plus en plus au fur et à mesure que l’on s’avance dans l’été. Quand l’automne arrive, on le trouve opulent et fleuri tant que les températures ne deviennent pas trop froides.

Bégonia grandis ssp. evansiana 'Alba', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

J’avais une grosse touffe, mais elle n’a pas résisté au sévère coup de froid qui est arrivé en février dernier après un début d’hiver bien trop doux. Heureusement cette plante produit beaucoup de petites bulbilles qui s’éparpillent tout autour du pied mère et au printemps, des petits pieds repoussent tout autour. J’en ai sauvegardé deux qui ont résisté à l’épreuve des travaux de ravalement. Ils sont trop petits pour fleurir, mais ils devraient fleurir l’année prochaine. Une excellente plante pour les balcons ou les terrasses peu ou pas ensoleillés.

Commentaires (6)

  1. Pingback: Le réveil du Begonia grandis ssp. evansiana » Paris côté jardin

  2. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    À priori, il est bien rustique, tant qu’il n’est pas planté dans un endroit où l’humidité stagne en hiver. Facile à trouver, dans le Nord, chez Sandrine et Thierry Delabroye (Pas-de-Calais) qui ont beaucoup d’autres variétés toutes aussi belles et intéressantes.

  3. Santerre

    Il est très beau ce bégonia ! Je l essaierais bien !
    Qu en est ‘ il de sa rusticité? ( Je suis dans le Nord!)
    et est il facile à trouver ?
    Geoffrey

  4. nicole

    antoine, j’en ai même vu dans une jardinerie dont le nom commence et finit par un T ! c’est dire ! j’aime beaucoup , le mien a réussi à survivre à l’hiver dernier, mais a eu du mal à fleurir, il est tout petit petit ….

  5. josette

    J’aime beaucoup ce bégonia.

  6. antoine

    C’est vraiment une très belle plante que l’on peut d’ailleurs trouver dans quelques bonnes pépinières, j’en ai au pied d’un mur plein Nord sans protection depuis environ 15 ans, je ne m’en lasse pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer26
Partagez