Le tabac géant porte bien son nom !

/, plante annuelle, plante exotique/Le tabac géant porte bien son nom !

Le tabac géant porte bien son nom !

Tabac sylvestre ou tabac géant (Nicotiana sylvestris), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Avec ses bouquets de grandes fleurs blanches en trompettes retombantes dressées très haut au-dessus de la rosette de feuilles, ce tabac d’ornement peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur au cours de l’été. À réserver à l’arrière des massifs et aux ambiances exotiques.

Les fleurs blanches sont réunies en panicules. Chacune peut mesurer jusqu’à 9 cm de longueur. En fin de journée et pendant la nuit, elles répandent un parfum puissant et suave.

Ce tabac est vivace, mais non rustique. En région parisienne, il est cultivé comme une plante annuelle à croissance rapide et importante. Il faut l’installer dans un coin très ensoleillé du jardin, avec un sol bien drainé, mais riche et toujours frais en été.

By |2012-09-05T07:12:59+00:00septembre 5th, 2012|fleur, plante annuelle, plante exotique|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. laurent 26 septembre 2012 at 14 h 38 min

    Il y en a un autre aussi grand, avec de jolies fleurs qui rosissent ensuite; j’en ai oublié le nom.

    C’est vraiment une plante formidable. J’en ai planté un (par erreur, il s’agissait d’une plantule qui a tenu l’hiver dans une terrine et dont je ne me rappelais plus de l’identité) en pleine ombre, elle s’est aussi bien comportée que celle au soleil. il porte donc bien son nom d’espèce.

    Une petit info: les semis spontanés (les graines semblent résister au gel) arrivent parfois, quant à ceux de fin d’été (les jeunes plantes, donc), ils résistent aux hivers pas trop rigoureux. Donc un peu plus rustique qu’on ne le penserait.

  2. jpp 7 septembre 2012 at 11 h 07 min

    J’ai donc des grands tabacs à Saint-Serge qui, comme toutes nos plantes qui s’adaptent à nos mauvaises conditions, y sont de taille moyenne. Mais dans ce cas en bonne santé.

  3. Alain of Paris 6 septembre 2012 at 7 h 42 min

    Nicotiana sylvestris, c’est le grand tabac, le tabac géant. L’espèce semblable mais plus petite, c’est le tabac ailé, Nicotiana alata.

  4. Michèle 5 septembre 2012 at 19 h 36 min

    J’aime beaucoup cette plante, mais pas dans mon jardin de poche (-100m²)et alors son parfum!!!

  5. jpp 5 septembre 2012 at 12 h 08 min

    Je note que le petit tabac (sylvestris ?) se comporte bien à la mi-ombre de St-S. Ce sont donc des plantes très costaudes.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui