« Vues insolites », les Hauts-de-Seine autrement

Vol de reconnaissance, Reflets sur La Défense © Olivier Ravoire

Avec « D’en haut » (2010) et « Eaux-de-Seine » (2011), plusieurs centaines de milliers de visiteurs ont profité des expositions gratuites en plein air organisées par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Le succès de ces deux premières éditions a convaincu le Conseil général d’impulser un nouveau projet : « Vues insolites des Hauts-de-Seine« , du 31 mai au 1er décembre 2012, dans l’allée des Clochetons au Domaine de Sceaux et dans le secteur des Tilliers au Parc départemental des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne/Gennevilliers. Accessible au plus grand nombre, cette exposition est composée de 47 photographies (120 x 180 cm) et deux panoramiques (120 x 287 cm).

Second souffle, École La Cigogne, Bois- Colombes © Jean-Luc Dolmaire.

Cette exposition présente des facettes insolites des Hauts-de-Seine au petit matin, de jour ou de nuit, sous la neige, aux quatre saisons, à travers :

  • Des œuvres d’art
    Le vitrail de la Grande Chapelle du collège de Passy-Buzenval à Rueil- Malmaison et le Mastaba de Jean-Pierre Raynaud à La Garenne- Colombes ; Le Monstre de Moretti et le Colosse de Mitoraj à La Défense ; les plâtres de Rodin à Meudon et les statues de l’Orangerie du Domaine de Sceaux.
  • Des images « nature »
    Le cèdre qui pleure à l’Arboretum de la Vallée-aux-Loups et les jardins familiaux cachés de Châtenay-Malabry, le faux dolmen du bois de Meudon et le poétique jardin Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt, le parc aux herbes folles de la Fondation des apprentis d’Auteuil à Meudon et la passerelle de l’Avre qui descend de Saint-Cloud à Paris. Et puis, un air de printemps au parc des Chanteraines à Villeneuve-la- Garenne/Gennevilliers…
  • Des sites et monuments remarquables
    Le « naïf » cimetière des chiens d’Asnières et le Temple de l’Amour à Neuilly ; le gigantesque Hangar Y à Meudon et l’île Seguin de nuit ; l’impressionnante Bibliothèque André-Desguine à Nanterre et le musée des Cosaques à Courbevoie ; la Grande Lunette de l’Observatoire de Meudon et les antennes GPS du Bureau international des poids et mesures à Sèvres ; le château de Sceaux « emballé » et la Maison de Chateaubriand de nuit à Châtenay-Malabry.
  • … et d’autres plus méconnus ou inédits
    La gare souterraine abandonnée de La Défense et les Caves du roi à Sèvres; la tour Hennebique à Bourg-la-Reine et le donjon des Raguidelles à Suresnes ; l’ancienne distillerie Claquesin à Malakoff et la soufflerie Hispano-Suiza à Bois-Colombes ; le cimetière américain du Mont-Valérien et le mémorial La Fayette à Marnes-la-Coquette ; le four à bois de la cité de la céramique à Sèvres et la charpente de l’ancienne manufacture royale de cire à Antony; la maison Mount Vernon à Vaucresson et la brocante Beaumarié à Ville-d’Avray.
  • Des visions insolites du quotidien dans la ville
    Un footing dans la neige au Parc André-Malraux à Nanterre et un soir de réveillon à la cité-jardin de Suresnes ; un lopin urbain près du tram à Suresnes et un paysage de friche à Villeneuve-la-Garenne ; des anges suspendus dans les airs à Issy-les-Moulineaux et un avion entre les tours de La Défense.
  • Des scènes « spectaculaires »
    Et cela se passe dans le parc de Saint-Cloud avec un feu d’artifice devant la Grande cascade ; une cohorte nocturne de rockers et la visite de son parc par Monsieur, frère de Louis XIV… Mais aussi, une troupe d’arts de la rue à La Défense et les automates du musée Arturo-Lopez à Neuilly.

Infos pratiques
Du 1er juin au 1er décembre 2012
Au Domaine de Sceaux, allée des Clochetons – Parc des Chanteraines à Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne , secteurs des Tilliers (entre le jeu de boule et le belvédère).
Gratuit – Accessible pendant les horaires d’ouverture des parcs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez