Archive journalières: 18 mars 2012

Cornouiller mâle (Cornus mas)

Cornouiller mâle (Cornus mas) en pleine floraison dans le square de la Tour Saint-Jacques à la fin de l'hiver par une belle journée ensoleillée, Paris 4e (75)

Plutôt discrète, la floraison du cornouiller mâle (Cornus mas) commence dès le mois de février si l’hiver n’est pas trop rude. Elle fait un peu penser à celles des hamamélis. Très mellifère, elle fait le bonheur des premiers bourdons et abeilles réveillés avant la fin de l’hiver par le retour des températures plus douces.

Ce petit arbre à la croissance lente préfère les terres calcaires et bien drainées.

Description de Coste (tome 2, taxon n°1642) id : 4299 – pr : 9
Nom présent dans la flore de Coste : Cornus mas Linné – Cornouiller mâle.
Arbrisseau de 2 à 5 mètres, à rameaux grisâtres ou verdâtres ; feuilles ovales-acuminées, courtement pétiolées, fermes, plus pâles et un peu laineuses aux aisselles des nervures en dessous ; fleurs jaunes, en petites ombelles simples, subsessiles, latérales, opposées, paraissant avant les feuilles, à 6-10 rayons courts, pubescents ; involucre à 4 folioles concaves, ovales, obtuses, égalant presque l’ombelle ; pétales lancéolés, réfléchis ; drupe assez grosse (1 cm. de long), elliptique-oblongue, acidule et rouge à la maturité.
Bois et haies des terrains calcaires, dans presque toute la France. Europe centrale et méridionale ; Caucase, Asie Mineure, Arménie.

Voyage dans un Nord-Est parisien vert et secret

Pour fêter le retour du printemps, Seine-Saint-Denis Tourisme et ses partenaires vous emmènent en balade à deux pas du cœur de Paris.

Seine-Saint-Denis Tourisme

Là où l’on pense que la ville tentaculaire et les usines ont investi l’espace, où les barres d’immeubles ont rayé toute vie de village, il existe encore de vrais havres de verdure et de paix. C’est dans ces endroits préservés que vous serez conduit, là où l’on peut voir renaître le printemps, où les jardiniers ressortent leurs outils, où les maisons champêtres côtoient de petites églises de province, où des architectes ont pensé des quartiers qui privilégient une qualité de vie aux habitants.

Les deux prochains rendez-vous :

  • Sur les traces des murs à pêches de Montreuil, le dimanche 25 mars à 15h
    Les murs à pêches ont rendu célèbre la ville de Montreuil dès le 18ème siècle. Ces murs dessinaient un paysage unique dans lequel étaient cultivés des fruits considérés en Europe comme les meilleurs. Ils étaient servis à la table de Louis XIV ou de la reine d’Angleterre. La culture de la pêche contre les murs s’est étendue sur tout le territoire montreuillois jusqu’à la fin du 20ème siècle. À travers un parcours dans le vieux Montreuil, où vous découvrirez les maisons des horticulteurs, l’association Murs à Pêches vous emmène dans ce site classé au titre des « Sites et Paysages ».
    Tarif : 6 euros.
  • La Mouzaïa, un village au cœur de Paris, le vendredi 6 avril à 14h
    Les nombreuses maisons et les allées verdoyantes du quartier de la Mouzaïa ont successivement échappé aux grandioses travaux du baron Haussmann et aux pelleteuses des promoteurs immobiliers de ces dernières décennies. Ce quartier populaire du 19ème arrondissement de Paris a pu être préservé grâce à son sous-sol instable dû aux anciennes carrières « d’Amérique ». Déambulez dans ces ruelles pleines de charme et admirez le pittoresque de ses villas bordées de lilas en découvrant l’histoire de ce quartier.
    Tarif : 5 euros.

Beaucoup d’autres rendez-vous sont proposés sur le site de Seine-Saint-Denis Tourisme.

Infos pratiques :
Les balades se font généralement en petits groupes pour favoriser l’échange entre les participants, les habitants et le guide professionnel.
Ces balades s’adressent aux individuels, chacune est accompagnée par un ou plusieurs animateurs. La réservation est obligatoire. Les lieux de rendez-vous sont communiqués après inscription.
Certaines balades sont gratuites, le coût des autres varie entre 3€ et 12€ par personne.
Les balades durent entre 1h30 et 3h selon la thématique évoquée.

Renseignements et inscription sur le site de Seine-Saint-Denis Tourisme ou au téléphone : 01 49 15 98 98.

7e édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides (du 20 au 30 mars 2012)

Pour la 7e année consécutive, la Ville de Paris participe activement à la Semaine Nationale pour les Alternatives aux Pesticides, qui se déroulera du 20 au 30 mars 2012.

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Cet engagement de la Ville se traduit par des actions concrètes. Ainsi, le plan biodiversité adopté le 15 novembre dernier par le Conseil de Paris prévoit notamment l’arrêt d’ici 2020 de l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse sur l’ensemble du territoire parisien.

Quatre évènements vont rythmer la semaine à Paris :

  • Projection en avant première du film documentaire « Les Combattants de la terre » d’Eric Guéret. Vendredi 23 mars à 19 h, suivi d’un débat. Auditorium de l’Hôtel de Ville (4e) – entrée libre.
  • Conférence sur les méthodes alternatives aux pesticides par Claude Aubert, pionnier de l’agriculture biologique en France, un des fondateurs de Terre Vivante. Samedi 24 mars à 14 h 30, Maison du Jardinage – Parc de Bercy (12e) – entrée libre.
  • Troc Main Verte : échanges de graines, boutures, plantes, pots, revues de jardinages… mais aussi de techniques, trucs et astuces pour jardiner sans pesticides. Dimanche 25 mars de 10h30 à 12h30, Chai de Bercy – parc de Bercy (12e) – entrée libre.
  • Atelier de jardinage : une jardinière écologique. Mercredi 28 mars à 14h30 – sur inscription au 01 53 46 19 19 ou sur main.verte@paris.fr, Maison du Jardinage – Parc de Bercy (12e).

Animaux et exotisme à la Cité internationale

Le Centre des Monuments Nationaux organise une visite-conférence à la Cité internationale le lundi 19 mars 2012 à 14h30 sur le thème : « Monuments et animaux ». À cette occasion, les visiteurs seront invités à découvrir l’éclectisme architectural de la Cité internationale où l’exotisme est particulièrement mis à l’honneur. Les animaux, entre autres, y sont présents sous de nombreuses formes : statues, fresques, sculptures…

PROGRAMME

Cité internationale universitaire de Paris

Maison du Cambodge
Un décor d’influence Khmer est illustré par deux statues en granit qui représentent Hanuman, le dieu singe, et qui montent la garde à l’entrée de la résidence. (L’influence de la Chine et de l’Inde sur le Cambodge ont laissé des traces religieuses et culturelles : le singe Hanuman en fait partie. Il est le gardien des propriétés. À l’origine, tout fondateur d’un nouveau village se devait d’ériger sa statue.)

Cité internationale universitaire de Paris

Maison de l’Asie du Sud-est
À l’entrée de la Maison et sur sa façade nord sont sculptés des dragons, symbole du renouveau et de l’éternité.

Fondation Biermans-Lapôtre et Fondation des États-Unis
Des armoiries sculptées sur la façade donnant sur le Boulevard Jourdan représentent le lion et l’aigle.

Maison de l’Arménie
Les détails architecturaux de sa façade et les lettres de son inscription représentent des oiseaux, symbole de l’animal qui vient apporter les nouvelles aux Arméniens de la diaspora. Tandis que des médaillons renferment un éléphant, un singe, une chouette…

Maison du Japon
Des chiens et des chevaux sont représentés sur les fresques du peintre Foujita.

Fondation Lucien PAYE
Les bas-reliefs de la Résidence Lucien Paye sculptés par Anna Quinquaud, qui a également réalisé ceux du Palais de Chaillot, évoquent des figures allégoriques et des végétaux – antilopes, poissons – inspirées de ses voyages en Afrique.

Le patrimoine architectural de la Cité internationale
L’histoire de la Cité internationale croise celle de l’architecture du xxe siècle. Ses 40 maisons illustrent les tendances architecturales majeures de l’époque, de la modernité la plus inventive au style le plus insolite.

Le Centre de Valorisation du Patrimoine s’attache à faire connaître le patrimoine de la Cité internationale et à sensibiliser les publics à l’architecture moderne et contemporaine. Destinés à tous les publics, des visites architecturales du site, des ateliers scolaires, des colloques et des expositions sont régulièrement organisés.

Inscription :
E-mail : visites-conferences@monuments-nationaux.fr
Tél. : 01 44 54 19 30 du lundi au vendredi sur répondeur.