Soigner un épicactus en hiver

Soigner un épicactus en hiver

Grosses potées d'épicactus, La Galerie Végétale, rue des Vinaigriers, Paris 10e (75), 7 février 2012, photo Alain Delavie

L’hiver est une période difficile pour les cactus, qui ne supportent ni les gelées, ni les intérieurs surchauffés et sombres. Si les espèces les plus robustes arrivent à survivre à un hivernage dans un garage, il n’en est pas de même avec les magnifiques cactus orchidées ou épicactus qui se montrent plus délicats, très sensibles aussi bien à un excès d’arrosage qu’à un manque d’eau trop prolongé.

L’idéal serait de pouvoir maintenir ces cactus dans une véranda ou une serre peu chauffée, avec une température comprise entre 5 et 15 °C.
Ces plantes succulentes ont besoin d’une période de repos hivernal marqué avec des températures nettement plus fraîches et des arrosages très espacés, mais ils ne supportent pas la moindre petite gelée et le dessèchement extrême de leur substrat. Un arrosage toutes les trois semaines ou une fois par mois en hiver est nécessaire, sous réserve d’abriter le cactus dans une pièce bien claire et avec une température pas trop basse. Après un apport d’eau, le substrat doit ressuyer rapidement, l’eau ne doit jamais stagner dans une soucoupe.

Les belles potées d’épicactus que j’ai photographiées sont proposées par La Galerie Végétale, rue des Vinaigriers, Paris 10e (75). Ce n’est pas fréquent de trouver d’aussi belles potées, aussi bien développées. Avis aux amateurs !

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. jpp 8 février 2012 at 14 h 02 min

    Et oui le problème de la serre froide, insoluble en ville (à moins d’être très riche ou de pouvoir équiper un balcon).
    Personnellement,je donne de l’eau non calcaire à mes cactus et je les arrose le soir en faisant ruisseler l’eau sur la plante. Faute d’avoir trouvé une méthode dans les bouquins, j’ai inventé cette recette personnelle, fondée sur le fait que les cactus ouvrent leurs conduits le soir pour profiter de la condensation nocturne.C’est d’ailleurs amusant de les voir modifier rapidement leur attitude quand on les arrose:d’abord, l’eau ruisselle à la surface sans pénétrer. Au bout de peu de temps, on voit la plante s’imbiber au contraire.Il y a peut-être une meilleur méthode mais mes cactus survivent et se développent. C’est pas si mal.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui