Mon potager bio en ville

Mon potager bio en ville / Editions Terre Vivante

Le potager est à la mode. À l’heure où le bio, le « manger sain » et les circuits courts ont le vent en poupe, l’enquête Unep-Ipsos publié en mars 2011 montrait que cette tendance a également envahi le jardin, jusque dans l’imaginaire des Français : en 2011, à la maison, au bureau ou dans les espaces publics, plus d’1 Français sur 3 rêvait d’un jardin potager ou fruitier. En ville, il faut réussir à produire beaucoup sur peu de terre et peu de surface, d’où l’importance de connaître les techniques adaptées. C’est le propos du nouveau livre d’Éric Prédine et Franck David publié chez Terre Vivante.

Au sommaire de l’ouvrage :

  • À la quête d’un bout de jardin : Repérer les espaces disponibles – Critère de choix d’un bon lopin – Les élèments indispensables au potager – En résumé.
  • Produire beaucoup sur peu de surface : L’art du potager en carré – Pensez aux lasagnes – Jardinez les toitures !
  • Aménager son potager « hors sol » : plusieurs solutions ! Jardinez en pots ! – Connaissez-vous les jardisacs ? – Jardinez « vertical » avec le Meuble à jardiner.
  • Apprendre à s’organiser.
  • Adapter le potager à soi et à son mode de vie : le potager tel que vous êtes… le potager du gourmand – Le potager du jardinier pressé – Le potager du paresseux – Le potager du naturaliste – Le potager du « brouteur » de verdure – Le potager du glaneur.
  • Planifiez les migrations estivales ! Pensez au « timing » – Choisissez vos légumes – Préparez votre départ.
  • Jardinez peu, mais efficace : 15 légumes et fruits faciles à réussir.
  • Les légumes pas si faciles à réussir qu’on croit…
  • Ne négligez pas les aromates !
  • Les ressources et les limites citadines des potagers.
  • Composter en ville : compost ou vermicompost ? Le compost – Le vermicompost.
  • Récupérer l’eau pour arroser son jardin : Avant tout, un petit rappel… Limitez vos besoins en eau – Récupérez ! – Choisir son récupérateur d’eau – Des arrosages mieux gérés.
  • Contourner les contraintes citadines : l’air – La poussière – La chaleur et la réverbération – La pollution des sols.

Mon potager bio en ville
Éditions Terre Vivante
Eric Prédine et Franck David
Format : 15 x 21 cm.
192 pages
19,30 euros.

Commentaires (4)

  1. Jenny

    Très bonne idée ce livre. C’est bien que les gens de la ville puissent eux aussi jardiner. Jardiner permet également de se détendre et peut être un passe-temps pour toute la famille.

  2. jpp

    Eric Prédine est un très bon pédagogue :
    http://jpp.lejardinier.free.fr/spip.php?article220

    Le bio est aussi un marché porteur comme on dit. Avant d’acheter des graines d’ortie, des eisenia (vers de compost) , du jus de compost, des mycorhizes (champignons du sol), se demander si on ne peut pas s’en procurer à moindre prix, c’est à dire par ses propres moyens, en évitant transport et emballage. Bref, suivez les conseils d’Eric !
    (m’agace un peu la nuée de marchands qui, tels les sauterelles par temps de réchauffement climatique, s’abattent sur les jardins partagés en ce moment).

  3. Paule

    en effet, un livre qui vient à point : les citadins sont demandeurs de petits légumes maison que l’on bichonne sans pesticides…

  4. nanou

    un livre qui devrait avoir du succès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.