Le 29 février 2012, c’est le lancement de Missions Printemps !

Missions Printemps est la plus grande expérience de science participative sur le printemps 2012 lancée par Arte. Dès le mois de février et durant 12 missions, vous êtes invités à aider les scientifiques à observer la nature, pour suivre l’arrivée du printemps et à comprendre, par vous-même, les éventuels effets du réchauffement climatique en France. Aujourd’hui 29 février 2012, vous pouvez découvrir la première mission de l’opération Missions Printemps : Réaliser la deuxième cartographie des vers de terre de France.

Cette première enquête participative ludique réponds à de grands enjeux scientifiques. Vous pourrez aider Daniel Cluzeau, de l’Université de Rennes 1, à réaliser la seconde étude nationale sur les vers de terre. Méconnus, ils sont pourtant les habitants les plus importants (en termes de volume, de masse et de densité) des territoires émergés. La seule et unique carte qui leur est consacrée en France date de plus de 40 ans. La connaissance des 100 espèces souterraines est fondamentale pour comprendre comment vivent et évoluent nos sols.

  • 7 mars 2012, deuxième mission qui concerne la feuillaison des noisetiers, de manière à observer l’arrivée du Printemps, constater les éventuels décalages (bouleversés par la récente vague de froid qui a touché toute l’Europe), visualiser les différences selon les latitudes et les reliefs…
  • 14 mars 2012, troisième mission : guetter les premières apparitions des lézards des murailles. Sortant par beau temps pour capter les premiers rayons de grand soleil, ils sont des « sentinelles du printemps » particulièrement prisées.
  • 21 mars 2012, quatrième mission : écouter l’arrivée du coucou dans nos forêts. Utilisez votre smartphone et notre application mobile pour enregistrer le chant de cet oiseaux craintif. En effet s’il est très difficile à voir il est bien plus facile à entendre.
  • 28 mars 2012, nous nous attarderons sur la nature dans… les villes ! Avec le Muséum National d’Histoire Naturelle, vous aiderez les scientifiques à comprendre comment les architectures urbaines, les êtres humains qui les peuplent, leur climat agissent sur la répartition des plantes sauvages en ville.
  • 4 avril 2012, sixième mission pour suivre de fragiles mais infatigables marathoniens des migrations, 3 papillons de jour. Parmi eux, la Belle-Dame, qui depuis l’Afrique du Nord, traverse la Méditerranée puis l’Europe (et même les Alpes) pour aller jusqu’en Scandinavie.
  • 11 avril 2012, septième mission Printemps, avec la cartographie d’un des emblèmes du printemps, le lilas. Sa floraison constitue un jalon important de l’installation de la saison. Coloré et odoriférant, le lilas présente la particularité d’être commun sur tout le territoire européen. L’étude de la date de l’éclosion de ses fleurs intéresse donc particulièrement les scientifiques à l’échelle du continent.
  • 18 avril 2012, tous au bord de la mer pour le recensement des bigorneaux et des algues brunes. Depuis 20 ans, plusieurs mollusques et algues semblent disparaitre de notre littoral. C’est en tout cas ce que semblent indiquer plusieurs relevés et suivis effectués localement. Il est donc urgent de confirmer ces observations sur l’ensemble du territoire. Cette mission a pour but de dresser une carte de la répartition des algues brunes et des bigorneaux en France.
  • 25 avril 2012, botanistes, naturalistes ou amateurs d’images, tous sont invités à photographier les lierres autour de chez eux. Développé au sein de Pl@ntNet, le projet s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche sur la reconnaissance automatique d’espèces par l’image, fonctionnant sur des bases similaires à la reconnaissance d’empreintes digitales. Le but, constituer une banque d’images unique sur cette espèce très présente en France afin de faire avancer la recherche sur l’identification automatique d’espèces par l’image.
  • 2 mai 2012, promenons-nous dans les bois… pour voir ce qui y est et ce qui n’y est pas ! Cette mission reprend une partie de l’ambitieux programme « 50 000 observations pour la forêt » et propose de relever la présence, ou l’absence, de six vertébrés dans nos bois et forêts. L’objectif est de mieux connaître la répartition des écureuils roux, crapauds, salamandres, orvets, sonneurs à ventre jaune et lézards vert dans des milieux exposés à des changements rapides et perpétuels. À l’issue de cette enquête, les scientifiques comptent modéliser la présence/abondance de ces espèces selon la taille des zones boisées et leur connectivité.
  • 9 mai 2012, lancez-vous sur la piste du plus gros coléoptère d’Europe (il peut atteindre une dizaine de centimètres), le lucane cerf-volant. Il est menacé par notre gestion esthétisante des bois et forêts. En les débarrassant des arbres morts, nous en facilitons l’accès, les rendons plus agréables à nos yeux mais nous privons le lucane de nourriture et d’habitat. L’espèce est pourtant déjà fragile puisque le mâle semble mourir après avoir accompli son devoir de procréation et la femelle après la ponte. Alors pour connaitre cette espèce emblématique de nos bois et campagnes, il est urgent de l’observer et de la connaître.
  • 16 mai 2012, place au symbole absolu de nos printemps, l’hirondelle. Elle incarne à elle seule l’arrivée de cette saison. Et pourtant les nouvelles normes urbanistiques les privent d’habitat. Toits plus courts, gouttières systématiques, alu, PVC, nettoyage intensif… les hirondelles des fenêtres ont de plus en plus de mal à faire et à conserver leurs nids. Dans le même temps l’utilisation massive d’insecticides les privent de nourriture. Cette dernière mission servira à dresser une cartographie de la répartition des colonies d’hirondelles de fenêtre habitées, et de sensibiliser le public à leur présence, afin d’améliorer leur prise en compte dans les aménagements urbains.

Point d’orgue de Missions Printemps, la diffusion sur Arte du documentaire « Chasseurs de saisons » accompagné en complément, d’un large retour d’expérience sur la participation en ligne et sur ce que les efforts collectifs auront permis d’apporter à la compréhension de la nature. Les missions se poursuivront jusqu’en août 2012.

Commentaire (1)

  1. Missions Printemps

    Merci pour votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.