Archives de mots clés: Observatoire des Villes Vertes

Le végétal : clé de la ville de demain ?

Logo Unep - les entreprises du paysageLUnion Nationale des Entreprises du Paysage (UNEP), en partenariat avec Hortis, les responsables d’espaces nature en ville, ont dévoilé les résultats d’une nouvelle étude menée dans le cadre de l’Observatoire des villes vertes. Pour cette 6e enquête, le panel a été interrogé sur la place des infrastructures vertes dans leurs politiques urbaines. Résultat : les collectivités les plus en pointe ont pris conscience de l’atout que représentent les infrastructures vertes pour développer la biodiversité, améliorer le cadre de vie des habitants et favoriser l’attractivité de leur territoire. Les projets de végétalisation d’infrastructures « grises » quant à eux se multiplient. Pour Catherine Muller, présidente de l’Unep, il est souhaitable que cette dynamique s’étende rapidement à l’ensemble des villes Françaises.

Le végétal prend progressivement le pas sur le béton
La notion « d’infrastructure verte » englobe tous les espaces végétalisés, naturels ou aménagés – par opposition aux « infrastructures grises » : routes goudronnées, bâtiments. Pour cette étude, l’Observatoire des villes vertes a interrogé 25 villes parmi les plus en pointe ; celles dont les politiques liées au végétal préfigurent les futures tendances.
Premier enseignement : la végétalisation d’infrastructures grises est largement pratiquée par les collectivités interrogées. 7 sur 10 ont des projets en cours, qu’il s’agisse de végétaliser des parkings, des toitures de bâtiments collectifs, des voiries ou des ronds-points, comme par exemple la place de la Nation à Paris.
La végétalisation des voies de tramway, à l’instar des travaux démarrés en début d’année à Brest, est encore plus plébiscitée (8 villes sur 10). La végétalisation de pistes cyclables est en bonne voie, même si certaines villes sont plus investies que d’autres en la matière. Ces initiatives peuvent aller jusqu’à la création de véritables « voies vertes », comme à Angers où une ancienne voie ferrée a été entièrement végétalisée afin de relier la ville aux communes avoisinantes, (et permettre aux habitants de les emprunter à pied ou à vélo).

« Pour les Français, la ville idéale est d’abord écologique et végétale (Source : étude Unep–Ifop 2016 « Ville en vert, ville en vie »). Les bons résultats de cet Observatoire en matière de végétalisation d’infrastructures grises sont encourageants, car si les villes françaises souhaitent s’adapter aux aspirations de leurs citoyens, il est impératif qu’elles investissent non seulement dans la création de nouveaux espaces verts, mais également dans la végétalisation des infrastructures existantes » analyse Catherine Muller, Présidente de l’Unep. « Pour les y aider, les professionnels du paysage disposent de toutes les compétences techniques, végétales et écologiques nécessaires. »

Infographie, Observatoire des Villes vertes, UNEP (suite…)

Les villes d’Île-de-France dans le Palmarès des Villes Vertes

Infographie, les Villes Vertes de France, palmares 2017, UNEP / HortisL’Unep – Les Entreprises du Paysage, en partenariat avec Hortis, vient de communiquer les résultats de l’édition 2017 du Palmarès des Villes Vertes. Une enquête menée auprès des 50 plus grandes villes de France sur leur politique de végétalisation urbaine. Résultats : les grandes villes d’Île-de-France ne sont pas dans le top 10, mais elles se font remarquer par leurs initiatives et leurs efforts de valorisation et de préservation de leurs espaces verts.

Paris figure notamment à la 2e place de la catégorie « promotion », pour les multiples projets que la capitale met en œuvre : jardins partagés, permis de végétaliser, serious games, budgets participatifs…

Infographie, les Villes Vertes de France, palmarès 2017, catégorie promotion des parcs et jardins, UNEP / Hortis
Vitry-sur-Seine est également en 5e place de la catégorie « entretien et gestion des déchets verts » : la ville a développé de nombreuses techniques alternatives aux produits phytopharmaceutiques.
Enfin, si Courbevoie, Argenteuil ou Créteil ne figurent pas dans le classement, il est important de noter leur volontarisme pour faire de leurs territoires urbains denses des villes plus vertes.

(suite…)

COP21 : N’oublions pas le végétal !

Logo Unep - les entreprises du paysageÀ l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement et à 5 mois de la conférence intergouvernementale sur le climat – la COP21 –, l’Unep – les entreprises du paysage lance le Manifeste « Des Jardins pour le Climat ».

Ouvert à la signature sur Change.org, ce texte appelle les élus et décideurs publics à renforcer la place du végétal en ville pour lutter contre les principaux effets liés au réchauffement climatique en ville : érosion des sols, inondations, îlots de chaleur, pic de pollution… Pour signer le Manifeste « Des Jardins pour le Climat », rendez-vous sur les sites internet de l’UNEP – entreprises du paysage et celui de l’Observatoire des villes vertes.

(suite…)