Conférence « Cultiver la ville : vers une autre nature urbaine » à Montreuil-sous-Bois (93)

7ème cycle de rencontre-débats art [espace] public

À noter dans vos agendas deux rendez-vous aujourd’hui vendredi 5 avril 2013, d’une part à 16h30 pour la visite de la parcelle 343 des murs à pêches et pour une rencontre-débat de 19h à 21h.

La nature est au cœur des transformations contemporaines de la ville: friches industrielles, jardins partagés, parcs et pelouses interdites, viennent interroger les circulations et les partages qui tissent la vie de l’espace public. Cela n’a pas échappé à nombre d’artistes qui font de ces espaces leurs terrains d’expériences sensibles et politiques et leurs laboratoires du vivant et du social. À la Semeuse d’Aubervilliers et à la parcelle 343 des Murs à pêches, une conviction est partagée : plus que l’avenir esthétique de la ville, c’est le futur économique et social de cette dernière qui se joue dans la place qu’elle fera à la nature.
Comment les artistes réinventent-ils les usages de ces espaces urbains en jachère ?
Quelle utopie de la ville et du social travaille ces projets ?
Comment, en regard, les pouvoirs publics pensent-ils la gestion de la biodiversité urbaine ?
Bref, comment ces réflexions fabriquent-elles une autre urbanité ?

En présence de:

  • Sarah Harper, coordinatrice du projet de la parcelle 343 à Montreuil www.friches.fr
  • Margaux Vigne et Guilain Roussel, coordinateur et ex coordinateur du projet la Semeuse aux Laboratoires d’Aubervillers
  • Joslene Reekers, conseillère municipale déléguée à l’Environnement et la nature en Ville à Montreuil.

Salle des fêtes de la mairie
Place Jean Jaurès, 93105 Montreuil-sous-Bois.
Métro : ligne 9, station Mairie de Montreuil.

Aujourd’hui vendredi 5 avril 2013, à 16h30, une visite de la parcelle 343 des murs à pêches, menée par Sarah Harper.
Jauge limitée à 15 personnes.
Réservation obligatoire auprès de Diana Portilla à nana_portilla@hotmail.com ou au 06 47 78 95 36.
Le lieu de rendez-vous sera précisé par mail après réservation.

Chaque année depuis 7 ans, le Master Projets culturels dans l’espace public de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne propose à tous un cycle de rencontres-débats et d’expériences singulières autour des enjeux de l’art et de la création en espace public. Cette année, le cycle art [espace] public se penche plus particulièrement sur le rôle de l’art dans la fabrique concrète, sociale et symbolique de la Ville en proposant un focus sur Paris et les villes de sa périphérie. Il vous invite à penser collectivement ce qui se joue, à Paris et alentours, quand l’art est partie prenante de la fabrique de la Cité.
Ici et là, en effet, des artistes créent dans la ville et avec elle. Leurs projets contribuent à la rendre plus singulière et vivante, à en révéler des dimensions méconnues, à en proposer d’autres images et d’autres usages. Ils ont acquis une place certaine dans les projets de territoire à Paris et dans les villes de sa périphérie.
À l’heure où s’invente la métropole parisienne, quels chemins de traverse proposent-ils pour enrichir les lieux et les liens qui composent l’espace public ?
Comment sont-ils conçus, mis en œuvre et accompagnés ?
Quelle urbanité créent-ils précisément ?

Le master 2 professionnel projets culturels dans l’espace public est la première formation universitaire en Europe dédiée à la conception, la production et l’administration de projets artistiques en espace public.
Créé en 2005 au sein de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR Arts plastiques et sciences de l’art, le Master réunit trente intervenants, professionnels et universitaires, qui forment chaque année vingt étudiants. Pour en savoir plus sur le projet et l’équipe pédagogique du Master, le devenir professionnel des diplômés, le journal des anciens étudiants, les partenaires de la formation: http://art-espace-public.c.la
Cycle proposé par les étudiants du Master Projets culturels dans l’espace public de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’association objet(s) Public(s), sous la direction de Samira Ouardi et Pascal Le Brun-Cordier.

64 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
Enregistrer60
Partagez