Dans le cadre des comptes-rendus de mandat qui se déroulent cette année du 20 septembre au 20 décembre 2012, Bertrand Delanoë et ses adjoints ont invité les Parisiens jeudi 25 octobre à 18h15 au Gymnase Biancotto (17ème), pour un échange autour de la biodiversité en Ville.

Voté à l’automne 2011, le Plan biodiversité pour Paris est le reflet du volontarisme de la municipalité en faveur d’une faune et d’une flore urbaine mieux connues et mieux protégées. Ce Plan met en avant la nécessité d’agir sur l’ensemble du territoire parisien et métropolitain, avec l’objectif de créer au moins 7 hectares nouveaux de toitures végétalisées d’ici 2020, dont 15 jardins en terrasse. L’Observatoire parisien de la biodiversité, qui figure au nombre des engagements du Plan, a été inauguré en octobre.

Déroulé

  • Ouverture par Bertrand Delanoë ;
  • Intervention de Jacques Weber, économiste et anthropologue, membre du Conseil Economique du Développement Durable (CEDD) et directeur de recherche au CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement);
  • Échanges entre les Parisiens, Bertrand Delanoë et ses adjoints.

Les comptes-rendus de mandat
Depuis 2001, Bertrand Delanoë et ses adjoints vont chaque année à la rencontre des Parisiens dans les 20 arrondissements, pour échanger sur le bilan de l’action municipale et sur l’élaboration des projets à venir.
Ces comptes-rendus permettent de tisser des liens démocratiques en favorisant le dialogue permanent entre les citoyens et leurs élus. Depuis 11 ans, l’action municipale est en effet conduite par une volonté de réalisations concrètes au plus près des attentes des Parisiens.

Les comptes-rendus sur Twitter
Vivez (ou revivez) les comptes-rendus de mandat en temps réel (ou en différé) sur Twitter, en utilisant le hashtag #CRM2012.
À cette occasion, les salles de réunion sont équipées du WiFi et un espace spécial est créé pour faciliter la rencontre entre twittos.
Quelques phrases de Bertrand Delanoë twittées hier :
« Je ne suis pas de ceux qui veulent opposer la nature et les êtres humains. »
« Je mange du miel de Paris et j’adore ça ! »
« Nous avons un patrimoine qu’il faut protéger. Il est architectural, mais aussi naturel. »