Fête des moissons au Parc départemental des Lilas

Le dimanche 28 août, la huitième édition de la Fête des Moissons sur le Parc des Lilas à Vitry-sur-Seine sera l’occasion rêvée pour tout connaître des méthodes de conservation des produits issus de la récolte et des moissons.

Photo Cg94 / C. Ziem

Photo Cg94 / C. Ziem

Avec le thème « Conserve et vous » en 2011, la Fête des moissons a pour objectifs de faire découvrir le savoir-faire des confituriers, les gestes des métiers de la salaison, de la conserve, d’échanger trucs et astuces sur ce thème , et par là même de raisonner sa consommation et savoir s’alimenter naturellement.

De 13 heures à 19heures, de nombreuses animations gratuites et spectacles sont proposés aux visiteurs. Cet espace naturel est, depuis sa création, un lieu de partage, de savoir-faire horticole, de traditions rurales, de passions diverses dans les thématiques environnementales. Comme chaque année, les animations de la Fête des Moissons sont organisées en partenariat avec les associations locales.

Au programme, de 13h à 19h :
Gestes de conservation
Confituriers, brasseurs, salaison … autant de savoir-faire nécessaires à la conservation des produits de la récolte.
Ateliers et vente par des professionnels de la conservation

Découverte des produits naturels des parcs
Vente de produits issus des parcs, produits bio d’ânesses de la Plaine des Bordes

Animations pour les 4-12 ans
Avec l’association Couleurs Lilas et l’entreprise Téliane.

La pomme dans tous ses états
Découverte des variétés de pommes et des produits issus de leur transformation.
16h30 : Discussion et découverte des modes de conservation au siècle dernier. Avec l’association des Croqueurs de pommes.

Atelier fabrication d’huiles à partir de plantes médicinales et aromatiques
Avec le Conservatoire National des Plantes à Parfums Médicinales Aromatiques et Industrielles de Milly-la-Forêt.

Comment bien se nourrir
Atelier pédagogique sur l’alimentation avec les services du Conseil général.

Marché équitable et solidaire.
Atelier de fabrication de confitures.
Vente de produits équitables avec les associations Planète lilas et MINGA.

Fauchage à l’ancienne
Découverte de la fauche de la parcelle des grands champs.

Exposition des outils anciens de fauche.
Avec le concours des jardiniers du Conseil général et de l’association Couleurs lilas.

Les vaches à bascule
Œuvres métalliques interactives en forme de vaches à bascules au sein des grands champs. « Qui n’a jamais rêvé de chevaucher une vache sur le parc des Lilas… » Venez retrouver ces vaches tout au long de la manifestation. Avec leur créateur, Eric Brossier.

Récup’ en musique
Circuit d’instruments et structures musicales fabriqués en matériaux de récupération. Une façon originale de recycler nos déchets après consommation. Avec Etienne Favre.

Un parfum qui vous ressemble
Atelier de fabrication de parfums. Avec Nérolia.

Lilabyrinthe
Pendant tout l’été, accueil, découverte des plantes aromatiques au travers d’ateliers tactiles. Avec les animateurs du Conseil général.

Balades à poneys
Découverte de la fête des moissons à travers des balades à poneys sur le parc.

Le Parc départemental des Lilas à Vitry-sur-Seine (94)
En juin 1987, le site du plateau à Vitry-sur-Seine est inscrit au plan des espaces verts départementaux 1987-1996. Le Conseil général y institue en 1990, un Espace Naturel Sensible.

C’est en octobre 1994 que l’Assemblée départementale approuve le programme général de l’opération d’aménagement du « Parc départemental des Lilas ». Lors de son adoption, le programme prévoyait la création d’un vaste espace de loisirs et de promenade avec la volonté de préservation, de mise en valeur, voire de création d’activités de productions traditionnelles liées au travail de la terre. Ce programme reste d’actualité et est progressivement mis en œuvre.
Engagée en 1996, la réalisation des Grands mails, première phase de travaux, a marqué le point de départ de l’aménagement de ce vaste espace naturel. La dynamique de transformation du site par sa mise en paysage a été poursuivie depuis 2003, sans attendre la libération totale des parcelles et la sécurisation des zones de carrières en sous-sol.
La stratégie d’aménagement actuelle consiste à révéler les qualités paysagères existantes par des actions simples mais qualifiantes de façon à écarter l’image négative d’un espace « en attente » et composer un nouveau modèle de parc qui s’attache à faire vivre les traditions horticoles tout en favorisant une pratique dynamique du parc. Le programme d’aménagement validé par l’assemblée départementale est suivi, mais le projet se construit aussi au fil des acquisitions et sur la volonté de faire exister le parc « pour tous » « dés aujourd’hui ».

Un parc inattendu
Au premier abord, on pourrait se croire à la campagne au milieu des hautes herbes, des vergers, des champs de blé et des jardins familiaux. Pourtant, un banc à la lisière d’un petit bois, ces quelques jeux pour les petits, témoignent des aménagements qui confèrent à ces étendues champêtres le statut de parc, c’est-à-dire d’un espace public offert à la détente et à la promenade.

Un parc vivant
Son mode de fabrication brouille les frontières, c’est un parc qui se fabrique en marchant, un lieu d’expérimentation faisant coexister de grandes zones de culture céréalières et des parcelles privées jardinées, des parcelles maraîchères investies par les associations partenaires du projet et des parcelles horticoles entretenues par le département. Sans parcours imposé, le parc se présente comme un lieu à explorer.

Le mode de gestion de cet espace naturel sensible est un axe fort qui guide la démarche de projet afin d’ associer des axes de développement respectueux de l’environnement consistant à suivre des inventaires écologiques, favoriser des pratiques réduisant les apports en eau, engrais, pesticides au plus proche de zéro, et réduire les coûts d’entretien. Pour des techniques de gestion durable de plus en plus ajustées, des solutions de mise en pré pâturés des grandes prairies qui, aujourd’hui sont fauchées deux fois par an, sont à l’étude.

Ces sujets sont abordés dans un dialogue continu avec les usagers et riverains du parc lors d’animations proposées au cours de l’année. Ces échanges plus intenses lors des journées techniques ou festives rassemblent les usagers : les ‘amis du parc’ regroupant plus de 200 personnes et toutes les associations partenaires du projet telles que : ‘les croqueurs de pommes d’Ile-de-France, ‘Planète Lilas’ dont l’objectif est de favoriser au travers de la production maraîchère un développement économique solidaire, ’FAIRE’ de permettre la réinsertion, et ‘Couleur Lilas’, installée sur le parc depuis de nombreuses années de proposer le miel et le cidre du Parc des Lilas.

Maîtrise d’Ouvrage : Conseil général du Val-de-Marne – Direction des Espaces Verts et du Paysage
Maîtrise d’œuvre : Martine Renan, Paysagiste – Chef de projet Florence Mercier, paysagiste – Grands Mails, Véronique Lathière, paysagiste – Jardins familiaux, Michel Leroy, architecte – Abris de jardins, Isabelle Cros, scénographe – Cabanons containers, Bruno Rollet, designer – Serres estivales

Parc départemental des Lilas
À l’angle de l’avenue Lemerle Vetter et de la rue Armangot,
94400 Vitry-sur-Seine.
Renseignements au tél. : 01 43 99 82 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez