Archives de mots clés: morelle Sunberry

La morelle Sunberry s’est ressemée partout !

Semis spontanés de morelle 'Sunberry' sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Le petit pied de morelle ‘Sunberry’ (Solanum burbankii) récupéré lors du Troc Vert de Montreuil en mai 2011 avait bien prospéré et s’était couvert d’un grand nombre de baies noires. Plusieurs ont du tomber dans les jardinières aux alentours. Depuis, des jeunes plants repoussent chaque année , mais cette fois-ci comme mes plantes n’étaient pas très en avance et très fournies suite au ravalement, un plus grand nombre de semis spontanés a pu se développer. J’en trouve partout !

Semis spontanés de morelle 'Sunberry' sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Quand les tous jeunes plants sont apparus un peu partout dans mes jardinières, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un semis de Saruma henryi. Mais les plants ont vite pris des proportions importantes alors que les semis de Saruma poussent lentement. J’ai reconnu alors la morelle que j’ai plantée il y a maintenant deux ans. Un seul pied arraché aux premières gelées, un autre qui a repoussé l’an dernier sans que je m’en aperçoive tout de suite et me voici avec des semis partout !!! Dans le genre mauvaise herbe, la morelle noire (Solanum nigrum) ne ferait pas mieux. Mais l’arrachage est facile et rapide.

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) : le retour !

L’année dernière, je vous ai parlé à mainte reprises de mon pied de morelle Sunberry, couvert de baies noires pendant tout l’été. Le pied a gelé bien sûr aux premiers froids, mais je n’avais pas fait attention que des fruits étaient tombés dans les jardinières et potées voisines. Et je viens de découvrir un grand pied de cette morelle côté rue, caché par la touffe de corète de Japon au pied de laquelle elle s’est développée tranquillement.

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), semis spontané

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Le pied est déjà très grand, couvert de fleurs et certainement de petites baies vertes pour le moment, mais sa situation au-dessus de la rue à l’extérieur de mon balcon ne me permet pas de voir autre chose que le dessus de la plante.

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), semis spontané

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Après tout, cette morelle est bien là où elle a décidé de pousser ! Je vais continuer à laisser faire la nature, cela ne devrait pas trop gêner le pied de corète du Japon qui pousse davantage à l’intérieur du balcon.

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), semis spontané

Pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, Paris 19e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Je n’ai pas encore inspecté tout le balcon pour voir si d’autres pieds se sont mis à pousser. À suivre !

Les pucerons noirs aiment la morelle ‘Sunberry’

Presque toutes les petites baies noires de mon pied de morelle ‘Sunberry’ sont arrivés à maturité. Certains commencent même à tomber un peu partout sur le balcon, faisant au passage quelques taches vineuses, taches violettes aussi sur les doigts quand on les attrape. Je n’en ai pas mangées, mais les pucerons noirs et les fourmis se sont invités pour le festin, il est vrai très copieux.

Ravageurs sur fruits de Solanacée

Pucerons noirs au revers des feuilles de la morelle Sunberry, chargée de baies noires, début septembre, photo Alain Delavie

Inutile de traiter à cette période de l’année, surtout une plante annuelle qui ne passera pas l’hiver. En fin de semaine, je vais régler le sort des pucerons en faisant un sort à ma morelle qui a beaucoup perdu de sa superbe (sa descendance est assurée maintenant, elle a fini son cycle de vie). Cela m’évitera aussi des semis spontanés un peu partout dans les potées situées en dessous. Car la morelle, ça a une forte propension à l’invasion, même quand il s’agit d’une variété cultivée.

Question : comment récupère-t-on les graines ? Comme pour les tomates ?

La morelle Sunberry est couverte de baies

Mon pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) a pris une belle ampleur et s’est chargée de petits fruits. Des baies vertes qui sont presque toutes devenues noires, d’un noir brillant comme des perles.

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Des baies qui se dissimulent sous les feuilles et qui sont difficiles à photographier…

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Il y a de quoi faire une belle tarte ou une copieuse salade de fruits. Mais pour tout vous dire, je n’ai pas encore osé y toucher. Je regarde ces baies charnues, mais je n’en ai croqué aucune. D’une part parce que tout ce que j’ai pu lire recommande de les cueillir bien mûres et de les faire cuire plutôt que de les manger crues. Et parce que je trouve aussi que cette morelle cultivée ressemble furieusement à la sauvage, la terrible morelle noire (Solanum nigrum), toxique en diable.

Mauvaise herbe toxique

Morelle noire (Solanum nigrum) sur un trottoir parisien, juillet 2010, photo Alain Delavie

Avouez que la ressemblance est sidérante…
Même aspect des feuilles, du port de la plante, des petites fleurs et des baies.
Comme je n’ai pas fait le semis, un léger doute me tenaille. On ne sait jamais, un semis de morelle noire, c’est si vite arrivé même dans des endroits où on se demande comment elle a pu atterrir là…
Cette année, je regarde, je teste la plante et son comportement en pot et l’an prochain, je commanderai des graines pour faire mes semis moi-même.

Visite virtuelle de mon balcon

L’été étant maintenant bien avancé, les plantes installées sur mon balcon ont pris une belle opulence. Toutes les floraisons ne sont pas encore au rendez-vous, certaines trainent encore un peu, mais il est temps de vous faire découvrir mon antre végétal parisien situé entre ciel et terre.

Jardin suspendu au 5e étage dans Paris

Mon balcon en plein été vue de la rue, début août 2010, photo Alain Delavie

Commençons par des vues prises depuis la rue quelques étages en-dessous.

Jardin suspendu au 5e étage dans Paris

Potée et suspension de bégonias, tomate cerise et Hibiscus 'Fireball' sur mon balcon en plein été vue de la rue, début août 2010, photo Alain Delavie

Profusion de bégonias rouges côté soleil levant et canal de l’Ourcq. Des bégonias tubéreux (bégonia ‘Bertinii’ et bégonia ‘Odorata rouge’) que je ne vois presque pas de l’intérieur car les floraisons se sont dirigées vers la lumière et le soleil, côté rue. À côté dans l’angle du balcon, mon pied de tomate cerise F1 ‘Super Sweet 100’ et les hibiscus (Hibiscus ‘Fireball’ et H. coccineus) qui ne sont pas encore fleuris. Mais il y a de nombreux boutons floraux.

Jardin suspendu au 5e étage dans Paris

Sceaux de Salomon et corète du Japon sur mon balcon en plein été vue de la rue, début août 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au 5e étage dans Paris

Corète du Japon sur mon balcon en plein été vue de la rue, début août 2010, photo Alain Delavie

Au centre du balcon, la touffe de corète du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’) dresse ses cannes et ses multiples petits pompons dorés. Un arbuste à fleurs sans soucis, très florifère, qui pousse très bien en pot.

Jardin suspendu au 5e étage dans Paris

Fallopia japonica 'Variegata', mon balcon en plein été vue de la rue, début août 2010, photo Alain Delavie

Et de l’autre côté du balcon, le plus à l’Ouest, une immense touffe de renouée du Japon panachée (Fallopia japonica ‘Variegata’) au feuillage changeant, plus ou moins éclaboussé de crème. Croissance XXL, arrosages quasi quotidiens… Mais une plante très robuste, qui a vite occupé toute sa grande jardinière.

Et maintenant, continuons le tour du propriétaire mais avec des vues depuis l’appartement et l’intérieur du balcon…

(suite…)

Les perles noires de la morelle Sunberry

La chaleur a fait murir les premières baies de ma morelle Sunberry (Solanum burbankii). Les petits fruits regroupés en grappe ressemblent à des perles noires luisantes.

Fruits décoratifs de la morelle Sunberry (Solanacées)

Baies noires de la morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, juillet 2010, photo Alain Delavie

Des petits fruits qui sont bien dissimulés sous le feuillage ample et protecteur. En regardant des photos faites ces derniers jours, je me suis aperçu qu’ils avaient muris sans que je ne m’en aperçoive. Je ne sais si les oiseaux aiment ces baies, mais elles sont si bien cachées qu’ils ne peuvent les voir.

Fruits décoratifs de la morelle Sunberry (Solanacées)

Baies noires de la morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, juillet 2010, photo Alain Delavie

Avec la chaleur de ces derniers jours, le pied s’est beaucoup développé. Il s’est ramifié et étalé davantage, occupant une bonne partie de la potée.

Pot corsica Flower bridge avec le pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, juillet 2010, photo Alain Delavie

La plante est couverte de baies et ne cesse de fleurir, encore et toujours. Les fleurs sont toutes petites.

Légume fruit de la famille des Solanacées

Fleurs de la morelle Sunberry (Solanum burbankii) sur mon balcon, juillet 2010, photo Alain Delavie

Mais il faut l’arroser presque tous les jours. Une belle soiffarde, comme le pied de tomate d’ailleurs !