17 juillet 2018 – Paris côté jardin

Archive journalières: 17 juillet 2018

127 dossiers et 23 finalistes pour l’élection de la Capitale Française de la Biodiversité 2018

Bannière du concours 2018 qui a pour thème "Conception et gestion des espaces de nature"
127 collectivités mobilisées pour la biodiversité : nouveau record de participation pour la 8ème édition du concours Capitale française pour la biodiversité.

L’Agence française pour la biodiversité (AFB), l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) et Plante & Cité lançaient en mars dernier la huitième édition du concours national « Capitale française de la Biodiversité » qui valorise les actions des collectivités territoriales en faveur de la biodiversité. Avec 127 dossiers reçus, l’opération atteint un nouveau record de participation. Le comité scientifique et technique (CST) composé de chercheurs, techniciens, représentants d’institutions et d’associations, s’est réuni le 11 juin 2018 pour évaluer les 193 actions présentées et sélectionner les finalistes en lien avec le thème de l’année : « Conception et gestion des espaces de nature ».

23 finalistes en lice pour le titre de Capitale française de la Biodiversité
Au total, 23 collectivités ont été sélectionnées et figurent donc parmi les finalistes pour un titre national dans leur catégorie (villages, petites villes, villes moyennes, grandes villes et intercommunalités) et pour le titre de Capitale française de la Biodiversité 2018. Tout au long de l’été, chaque collectivité sélectionnée recevra la visite du jury. Ces visites feront l’objet d’un rapport illustré et constitueront une véritable source d’inspiration à travers les retours d’expériences, d’actions et de réponses à des problématiques qui cherchent à concilier aménagement et protection de la nature.

Catégorie village

  • Bonnelles
  • Saint-Rémy en Comté
  • Saint Privat de Vallongue

Catégorie des petites villes

  • Le Thor
  • Morne-à-l’Eau
  • Saint Martin de Crau
  • Saint-Prix
  • Vauréal
  • Venelles

Catégorie des villes moyennes

  • Avignon
  • Lens
  • Grande-Synthe
  • Nevers

Catégorie des grandes villes

  • Besançon
  • Caen
  • Le Havre
  • Lille
  • Paris
  • Strasbourg

Catégories des intercommunalités

  • CA Maubeuge Val de Sambre
  • CC Couesnon Marches de Bretagne
  • Métropole du Grand Nancy
  • Métropole Rouen Normandie

(suite…)

Vernissage de l’exposition Botanique à l’Orangerie du Sénat (Paris 6e)

Affiche de l'exposition "Botanique", Akira Inumaru, orangerie du Sénat, jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), juillet 2018
Ne manquez pas le vernissage de l’exposition Botanique réalisée par l’artiste japonais Akira Inumaru dans l’Orangerie du Sénat (Paris 6e). C’est aujourd’hui mardi 17 juillet 2018 de 17h à 19h30.

Carton d'invitation pour le vernissage de l'exposition "Botanique", Akira Inumaru, orangerie du Sénat, jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), juillet 2018Je compte bien assister à ce vernissage et j’espère avoir le plaisir de vous y rencontrer…

CESE, un avis qui compte pour la nature en ville

Logo du Conseil économique, social et environnemental (CESE)Le 11 juillet 2018, l’Assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté le projet d’avis intitulé « La nature en ville : comment accélérer la dynamique ? », en présence de M. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

L’Interprofession VAL’HOR salue l’adoption de ce rapport dont les préconisations sont en phase avec l’argumentaire pour une Cité Verte développé depuis de nombreuses années. Les 22 préconisations sont déclinées autour de 5 axes :

  • donner toute sa place à la nature dans les politiques publiques,
  • connaître et faire connaître les bienfaits de la nature en ville,
  • répondre aux besoins des habitants et accueillir la nature en ville,
  • faire de la nature un élément structurant de l’aménagement urbain,
  • contribuer à la solidarité de la ville avec son territoire.

Avec des pistes concrètes et s’appuyant sur les bonnes pratiques de villes pionnières et des auditions de personnalités qualifiées, l’avis vise « à généraliser à l’ensemble des villes françaises de métropole et d’outre-mer une dynamique qui donne une meilleure place à la nature dans la ville et qui insère mieux la ville dans la nature » Annabelle Jaeger, rapporteure pour la section Environnement du CESE.

Une place importante est donnée aux bienfaits de la nature et du végétal en ville, ainsi qu’à la nécessité de créer ou préserver des espaces verts et bleus qualitatif et efficients pour la biodiversité. Citons également le souhait de M. Nicolas Hulot, exprimé à la tribune du CESE, que « chaque habitant puisse avoir accès à un espace de nature à moins de 15 minutes ».

Cliquez pour retrouver la synthèse de l’avis sur le site Cité Verte.