12 juillet 2018 – Paris côté jardin

Archive journalières: 12 juillet 2018

Botanique, exposition d’Akira Inumaru à l’Orangerie du Sénat du 13 au 24 juillet 2018

Affiche de l'exposition "Botanique", Akira Inumaru, orangerie du Sénat, jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), juillet 2018L’Orangerie du Sénat, dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e) accueille une nouvelle exposition avec les créations artistiques d’Akira Inumaru du 13 au 24 juillet 2018.

Selon Pierre Vallet II, Mix-média sur papier, brûlure du soleil, Akira Inumaru
Akira Inumaru est un jeune artiste japonais qui vit et travaille à Rouen. Il peint, dessine et photographie essentiellement des plantes et des fleurs. Sa nouvelle exposition dans l’Orangerie du Jardin du Luxembourg à Paris consacre son travail remarqué par la presse artistique. Elle présente une suite de photographies où, dans sa main, des plantes se mettent en combustion, des peintures et dessins autour des plantes tinctoriales et, bien sûr, il porte son regard sur le pouvoir des végétaux, en faisant le « portrait » des plantes médicinales.

Fleur d'ail, Mix-média sur papier, brûlure du soleil, Akira Inumaru
(suite…)

30 sites franciliens labellisés « Patrimoine d’intérêt régional »

Logo de la Région Île-de-FranceLe label « Patrimoine d’intérêt régional » est décerné aux bâtiments ou ensembles non protégés au titre des monuments historiques présentant un intérêt patrimonial avéré et représentatif de l’Île-de-France.Les 30 premiers sites franciliens qui en bénéficient sont désormais connus.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Agnès Evren, Vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, ont annoncé la création d’un label « patrimoine d’intérêt régional » lors de l’adoption en séance plénière du Conseil régional de la nouvelle politique de valorisation du patrimoine de la Région, en juillet 2017.

La création de ce label d’intérêt régional pour le patrimoine régional non protégé a pour objectif de faire émerger des édifices et des ensembles bâtis dont la valeur patrimoniale présente un intérêt régional, permettant de reconnaitre leur importance dans le maillage patrimonial du territoire, et contribuant à sensibiliser les Franciliens. Il s’agit d’identifier et de distinguer des sites (maisons, édifices industriels, lavoirs, écoles, etc.) qui, bien que non protégés au titre des Monuments Historiques, présentent un réel intérêt patrimonial. Cette démarche s’inscrit également dans la volonté d’attractivité touristique de l’Île-de-France, révélant un patrimoine parfois méconnu à découvrir.

Suite à un appel à candidatures et à l’examen de ces dernières par les conservateurs de la Région, 30 premiers sites non protégés ont été retenus. Ils sont représentatifs de la diversité des patrimoines franciliens et esquissent de grandes thématiques structurantes : patrimoine rural, industriel, architecture du XXe siècle, cité-jardin, maison d’artiste ou villégiature, etc. L’octroi de ce label doit permettre la création de parcours proposés aux publics pour une meilleure attractivité de sites souvent méconnus.

Cette labellisation offre la possibilité aux porteurs de projets de demander deux aides régionales : la première (plafonnée à 500 000 €) permet de financer en investissement les travaux de restauration et d’aménagement, la seconde (plafonnée à 30 000 €) de valoriser et de faire découvrir le petit patrimoine francilien.

Logo de la Région Île-de-France

Liste des 30 premiers sites franciliens labellisés « Patrimoine d’intérêt régional »
(Vote de la Commission permanente du Conseil régional du 4 juillet 2018)

Dans la Seine-et-Marne (77)

Auberge « La Moderne », aujourd’hui Musée de Seine-et-Marne à Saint-Cyr-sur-Morin (77)
Ancien hôtel-restaurant en meulière

Ferme de Varâtre à Lieusaint (77)
Ferme briarde à cour fermée avec douves et colombier

Moulin Jaune à Crécy-la-Chapelle (77)
Maison individuelle et jardin

Villa « Max » à Chelles (77)
Villa de style éclectique et son jardin avec fabriques en béton armé

Chapelle orthodoxe Notre-Dame-de-Toutes-les-Protections, appelée « église russe » à Champagne-sur-Seine (77)
Chapelle communauté russe établie à Champagne-sur-Seine pour fuir la guerre civile et travailler dans l’usine Schneider

Papeterie de Sainte-Marie à Boissy-le-Châtel (77)
Usine de la « révolution du livre » au XIXe siècle ; permanence de l’activité jusqu’en 2006 (suite…)