L’Île-de-France, 2ème région française où l’on jardine le moins

Avec l’arrivée du printemps, les jardiniers vont de nouveau s’activer et se réapproprier leurs espaces verts. monEchelle.fr, première place de marché française spécialisée dans le bricolage et le jardinage, a voulu savoir quelles étaient les régions les plus actives et les raisons principales de cet engouement pour le jardinage.

Cartographie du jardinage en France, MonEchelle.frLes données de plus de 120 000 comptes clients ont été analysées depuis juin 2014 sur plus de 30 000 références de produits liés au jardin. Les données clients sont réparties sur toute la France et la représentativité de chaque échantillon a été assurée par quotas (paniers moyens, localisation, nombre de produits) et proportionnellement aux densités de population par régions. De plus, pour assurer une cohérence entre les chiffres des régions, le critère retenu a été le nombre d’achats par habitant.

« Avec 180% d’augmentation des ventes sur les 6 derniers mois, on peut véritablement parler de rush du printemps pour le jardinage. Mais si, dans l’ensemble, les Français adorent mettre les mains dans la terre, les régions ne sont pas toutes égales et nous avons observé de fortes disparités. » Christian Raisson et Philippe de Chanville, cofondateurs de monEchelle.fr

Les habitants de Franche-Comté ont la main verte
Les Français qui jardinent le plus se retrouvent dans des régions totalement dispersées sur le territoire national. Seuls points communs : des espaces de nature plus importants à la disposition des habitants. Ainsi, dans le top 3 du classement, se trouve le Languedoc-Roussillon avec 5,63% d’achats de produits de jardin par habitant, précédé de l’Aquitaine avec 5,69%, et à la première place la Franche-Comté qui culmine à 5,94%.
En revanche, dans le flop, on trouve en bon dernier le Nord-Pas-de-Calais, précédé de l’Ile de France, et des Pays de la Loire.

Classement Régions

Pourcentage d’achats

de produits de jardin par habitant

n°1 Franche-Comté 5,94%
n°2 Aquitaine 5,69%
n°3 Languedoc-Roussillon 5,63%
n°4 Provence Alpes Côte d’Azur 5,59%
n°5 Auvergne 5,58%
n°6 Midi-Pyrénées 5,37%
n°7 Limousin 5,24%
n°8 Bourgogne 5,23%
n°9 Rhône Alpes 5,16%
n°10 Poitou-Charentes 5,02%
n°11 Lorraine 4,88%
n°12 Centre 4,85%
n°13 Champagne-Ardenne 4,82%
n°14 Alsace 4,78%
n°15 Picardie 4,64%
n°16 Bretagne 4,08%
n°17 Basse-Normandie 3,9%
n°18 Haute-Normandie 3,86%
n°19 Pays de Loire 3,69%
n°20 Ile de France 3,19%
n°21 Nord-Pas-de-Calais 2,88%

Pourquoi les Français aiment jardiner ?
Près de 7 Français sur 10 disposent d’un balcon ou d’un jardin privé ou partagé, et pour la plupart d’entre eux cet espace vert est devenu la 2ème pièce la plus importante de l’habitation.
Pour 51% d’entre eux, le jardin a des vertus environnementales, mais les critères principaux se portent davantage sur les économies réalisées en cultivant soi-même ses légumes et ses fruits. La notion d’autosubsistance est donc particulièrement forte, alliée à la volonté de réaliser des économies (30% par an pour les légumes).

Pourquoi jardiner ?

n°1 Faire des économies
n°2 Être en connexion avec la nature et participer à sa sauvegarde
n°3 Manger plus sainement des légumes frais et de qualité
n°4 Se faire plaisir avec une activité manuelle
n°5 Profiter d’un moment de partage avec ses proches

 

Commentaires (4)

  1. Tina de Nissa

    Social, économie, partage, sauvegarde , bien sûr. Moi toutes ces notions ont fini par me faire caguer, la première raison pour laquelle on jardine c’est la création, la beauté, la contemplation de ce qui est beau et qui peut être bon.

  2. Josette

    Je viens de me faire la même réflexion que Nicole car je connais de nom ces pépinières et aussi de très beaux jardins dans cette région. Peut être que les jardiniers de cette région sont plus économes, plus astucieux pour limiter les dépenses.

  3. HENRY

    Bonjour.

    Utiliser la valeur des achats en jardinage pour estimer l’activité de jardinage d’une population n’est peut être pas la bonne méthode.
    Tout d’abord, les achats peuvent dépendre de la richesse de la population, très variable d’une région à l’autre. Ils vont dépendre des contraintes de la région. Par exemple, pourquoi acheter des châssis et des système d’irrigation en Bretagne ou il fait doux et humide? On achètera plus facilement du fumier dans le Languedoc, ou les sols sont plutôt pauvres et très calcaires. Dans des régions culturellement très agricoles (ex : Bretagne, Normandie, Poitou), les gens seront peut-être moins amenés à du consumérisme de jardinerie du fait de connaissances « traditionnelles » des moyens de culture, d’une plus grande disponibilité de matériel et d’échange mains à mains.
    Le lien entre l’activité de jardinage et les espaces naturels disponibles ne sont pas forcements liés, on ne cultive pas dans des espaces naturels.
    La surface de terre privée disponible par habitant serait intéressante à connaître et sans doute plus représentative. Elle n’est pas forcément non plus liées aux dépenses. Les techniques utilisées pour des potagers sur des petites surface (balcons, terrasses, tout petits jardins) sont souvent plus onéreuses (achat de matériel spécifique adapté, culture en pot…) et ne permettent pas forcément de concevoir des cultures pouvant fonctionner en cycles (rotation, compost, paillages…). Ces cultures se rencontrent plus souvent, a priori dans des espaces très urbanisés (ex : Ile-de-France).

    Normandie, Bretagne, Picardie et Nord-Pas-de-Calais en fin de liste… Cela me semble un peu biaisé.

  4. nicole

    le nord pas de calais ne jardinerait pas ? j’hallucine ! ils ont de bonnes pépinières privées, ils ont la belgique près de chez eux, les routes, les villages sont très fleuris ….. peut être ne connaissent ils pas cette « place de marché » qu’est monéchelle, moi non plus d’ailleurs, je n’en n’avais jamais entendu parler ! alors …. une enquête faite par des commerçants pas très connus ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez