Archive journalières: 4 novembre 2013

Salon International du Patrimoine Culturel du 7 au 10 novembre 2013

Affiche du Salon International du Patrimoine Culturel, Carrousel du Louvre, Paris
Manifestation de référence, la 19ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel se tiendra à Paris, au Carrousel du Louvre, du 7 au 10 novembre 2013.

Le Salon International du Patrimoine Culturel présente 320 exposants qui œuvrent pour la préservation et la mise en valeur du patrimoine : restaurateurs, artisans d’art, architectes, institutionnels, collectivités territoriales, associations, écoles, éditeurs.

Le thème de cette année « Patrimoine et territoires » est au cœur des débats de société actuels autour de la préservation de notre héritage culturel local, national et international. Cette édition sera celle de la mise en avant des régions et des territoires grâce au patrimoine, une ressource historique ancrée dans les espaces qui s’inscrit comme une dimension essentielle du développement économique et culturel des territoires. Tous les acteurs territoriaux seront représentés : les territoires administratifs (régions, collectivités…), les territoires économiques (bassins de matières, pays…) et les territoires culturels (routes et itinéraires).

Les nouveautés 2013
Cette année, le salon propose à ses visiteurs trois nouveaux espaces qui constituent autant d’occasions de mieux connaître les métiers et les savoir-faire d’excellence.

  • Le premier est dédié à la joaillerie et à l’orfèvrerie;
  • le second est consacré au marché de l’art;
  • et le troisième, l’espace formations / démonstrations, qui permet de découvrir les offres de deux établissements spécialisés dans la joaillerie et le décor intérieur.

Informations pratiques
Du 7 au 10 novembre 2013
Du jeudi au samedi de 10h à 19h; le dimanche de 10h à 18h.
Tarif plein : 11€. Tarif réduit : 5€. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Carrousel du Louvre, 99, rue de Rivoli, 75001 Paris.
Métro : lignes 1 ou 7, station Palais Royal – Musée du Louvre.

www.patrimoineculturel.com

 

Conférence sur l’héritage retrouvé des maraîchers du XIXème siècle

Affiche de la conférence d'Eliot Coleman et Jean-Marie Fortier, AgroParisTech, Paris

Eliot Coleman, pionnier de l’agriculture bio aux Etats-Unis et ancien président de l’IFOAM, en duo avec Jean-Marie Fortin le jardinier maraîcher québécois, donnera une conférence le 7 novembre 2013 à 20h30 dans les locaux d’AgroParisTech (Paris 5e).

Eliot Coleman est un des pionniers de l’agriculture biologique aux USA. Spécialisé dans le maraîchage sur petite surface, il a développé depuis 40 ans différentes techniques et outils qui permettent de rentabiliser une surface de 6000 m² en employant jusqu’à 6 personnes… Dans la traduction de son dernier ouvrage technique en date, Des Légumes en hiver, à paraître en novembre aux Éditions Actes Sud, il livre les secrets de cette réussite.

Des légumes en hiver, Eliot Coleman, Éditions Actes Sud
Après un master d’environnement et deux années d’expérience du travail de la terre, Jean-Martin Fortier est devenu « fermier de famille » au Québec, près de Montréal. Aujourd’hui, il approvisionne 250 foyers en ASC (l’équivalent québécois des AMAP) sur une saison de 8 mois grâce à ses 8000m² de planches cultivées. Développant également des méthodes de maraîchage « bio-intensif », sa rentabilité lui a valu en 2008 de recevoir le prix de la Relève Agricole décerné par la Financière Agricole du Québec. En effet, la ferme de la Grelinette affiche un chiffre d’affaire rapporté à l’hectare de 162500 $ (120 000 €)… Militant pour la diffusion de ce modèle petit mais vertueux, il est l’auteur d’un manuel intitulé Le jardinier maraîcher, aux éditions Écosociété.

Jardinier-maraîcher - Manuel d'agriculture biologique sur petite surface, Jean-Martin Fortier, Editions ÉcosociétéUn rendez-vous exceptionnel, j’ai bien l’intention d’y aller !

Les dégâts des pyrales sur les buis parisiens

Buis ravagé par les chenilles de la pyrale du buis, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
J’avais entendu parler des dégâts importants provoqués sur les buis par ce nouveau parasite, la pyrale du buis (Cydalima perspectalis). Et j’ai vu (et photographié) la première chenille au printemps dernier sur un buis dans le parc de Passy (Paris 16e). Mais en passant dans le cimetière du Père Lachaise (Paris 20e) le week-end dernier, j’ai contemplé le triste spectacle d’un parterre de buis complètement ravagé. Quelle désolation !

Buis ravagé par les chenilles de la pyrale du buis, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75) (suite…)