Inauguration de la promenade des Quatre-Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette

/, Île-de-France/Inauguration de la promenade des Quatre-Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette

Inauguration de la promenade des Quatre-Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette

Logo du Conseil général des Hauts-de-Seine

Le jeudi 3 octobre à 10h30, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-Président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, inaugurent la promenade des Quatre Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette.

La promenade des Quatre-Forêts s’étend sur 28 km de Châtenay-Malabry au sud à Rueil-Malmaison au nord-ouest. Cet itinéraire surprenant traverse de grands espaces forestiers, évite les villes au gré des ambiances boisées et des vallons.

Elle traverse le parc Henri-Sellier, les bois de la Garenne et de la Solitude au Plessis-Robinson, jouxte le jardin de l’Étang Colbert et reprend son tracé dans les parcs avec le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, puis emprunte la forêt de Meudon, arrive au parc de Saint-Cloud et arrive à la liaison verte de Marnes-la-Coquette, Vaucresson, Garches pour entrer dans la forêt de la Malmaison et rejoindre la Seine en passant par les Gallicourts et la plaine des Closeaux.

Sa valeur écologique et paysagère l’inscrit dans le Schéma départemental des espaces naturels sensibles. Son rôle de promenade départementale a été défini par le Schéma départemental des parcours buissonniers. Elle est balisée sur de nombreux kilomètres grâce à son inscription au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée.

By |2013-10-02T23:06:44+00:00octobre 3rd, 2013|événement, Île-de-France|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. jpp 3 octobre 2013 at 10 h 14 min

    Sur ce parcours sympathique ,le Parc de la Vallée aux loups,cher à Marco Martella, est trop peu connu : il y a d’une part un domaine issu du jardin de présentation d’un grand pépiniériste du XIXème siècle (arbres à la mode à cette époque et devenus majestueux) et d’autre part l’Île verte,jardin sauvage, issue d’un jardin privé qui fut habité par le peintre Fautrier.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui