Archive journalières: 5 août 2013

Nuits des étoiles à la Tour Montparnasse les 9, 10 et 11 août 2013

Chaque été, le toit-terrasse panoramique de la Tour Montparnasse invite à s’emparer d’un bout du ciel lors des Nuits des Étoiles. Le 9, 10 et 11 août 2013 marquera la 23ème édition de ces veillées aux étoiles placée sous le signe de la compréhension des distances dans l’univers.

Affiche Nuits des Étoiles 2013

Montparnasse 56 offre un nouveau voyage fait d’émotions, de découvertes sensorielles et esthétiques à ses visiteurs pendant 3 soirs. Le thème des distances proposé cette année a été retenu à l’occasion du prochain lancement du satellite européen Gaia dont la mission est de calculer avec une précision inégalée les distances et les mouvements de centaines de millions d’étoiles dans la Voie Lactée. L’environnement galactique ne pourra plus dissimuler ses secrets. Personne ne séchera sur la question « les étoiles que l’on voit sont-elles mortes ? ». Les animateurs pourront aiguiller les premiers pas sous la voûte céleste en expliquant comment les philosophes antiques et les cosmologistes actuels ont planché avec passion sur l’évaluation des distances qui nous séparent des astres, des nébuleuses et des galaxies. Lunettes, télescopes,cartes en 3 dimensions… du compas au satellite, le saut est fantastique.

Lecture du ciel au sommet
L’observatoire le plus haut de la capitale organise les Nuits des Étoiles en 3 actes pour une soirée de rêve associant vue panoramique sur Paris et filature des étoiles :

  • L’ouverture vers 21h00 : le crépuscule s’installe et la fameuse étoile du berger qui n’est autre que la planète Vénus, se laisse contempler sous le regard complice d’un premier croissant de Lune …
  • Coup de théâtre vers 22h30 : les « 3 belles d’été », Véga, Déneb et Altaïr se dévoilent au zénith, alors que la planète aux célèbres anneaux, Saturne, plonge vers l’horizon Ouest. Promenez vos yeux dans le ciel et allez à leur rencontre !
  • Épilogue vers 23h00 : le rendez-vous des étoiles filantes dont le pic d’essaim des Perséïdes a lieu à cette période. C’est le moment d’ouvrir grand les yeux et de faire vos vœux !

(suite…)

Paris en été vu depuis la Tour Eiffel (Paris 7e)

La Tour Eiffel , Paris 7e (75)

Et oui, je suis né à Paris, je vis et je travaille dans la capitale, mais je n’étais jamais monté sur le monument le plus emblématique de la ville lumière, la Tour Eiffel. Pendant mes vacances d’été, je suis resté quelques jours dans Paris et j’ai réservé un billet par internet et la date venue (il est préférable de s’y prendre à l’avance, les demandes sont fortes), je me suis présenté au pied de la Dame de Fer. Je pensais faire une queue désespérément longue et bien pas du tout. J’étais un des premiers à accéder à un des ascenseurs. Montée impressionnante quand on est placé contre les vitres, mais les paysages que l’on découvre tout en haut de la Tour valent vraiment le coup d’oeil.

Paris vue depuis la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

Je suis monté jusqu’au troisième étage de la Tour Eiffel (par les ascenseurs), mais les vues aux trois étages méritent une longue halte. Le temps était radieux, avec un brouillard de pollution mais qui ne cachait pas les perspectives. Sur la photo ci-dessus, au premier plan la Seine, le palais de Tokyo. Sur la gauche, une coulée verte conduit à l’Arc de Triomphe.

Paris vue depuis la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

Paris vue depuis la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

Paris vue depuis la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

Paris vue depuis la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

Les jardins du Trocadéro (Paris 16e) et le Palais de Chaillot, et toujours la Seine qui coule au pied de la Tour Eiffel.

(suite…)

Ça butine dur sur mon balcon !

Abeille butinant une fleur d'Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

La présence d’un grand nombre de fleurs, le plus souvent simples, a fini par attirer les insectes qui butinent : abeilles, bourdons, syrphes et papillons se croisent au gré des fleurs visitées, avec une frénésie qui fait plaisir à voir. Et même la nuit, car cette année, j’ai plusieurs papillons de nuit qui viennent visiter mon jardin urbain.

Abeille butinant une fleur d'Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Le spectacle est assez drôle avec les fleurs d’Alcathea ‘Park Allée’. Les insectes plongent littéralement au coeur de la fleur et du bouquet d’étamines pour aller se goberger et faire des provisions. On ne voit plus que les pattes arrières et la pointe de l’abdomen.

Les fleurs du trèfle, des bidens, des asters ‘Mönch’ et du Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’ sont très visitées. Mais aussi les plus petites du Cuphea hyssopifolia ou des impatiences. Le bar à pollen et à nectar semble convenir, il y a foule !