Les fruits de l’aralia du Japon sont mûrs à point

Aralia du Japon (Fatsia japonica) couvert de fruits, parc André Citroën, Paris 15e (75)

L’aralia du Japon (Fatsia japonica) fleurit en automne et porte ensuite des fruits qui murissent au cours de l’hiver en passant du vert au noir. Des petits fruits non comestibles, sauf pour les oiseaux qui trouvent ainsi une pitance pendant la mauvaise saison.

Le sujet que j’ai photographié dans le parc André Citroën (Paris 15e) a échappé à la gourmandise des oiseaux. Il atteste de la bonne rusticité de cette belle plante aux allures exotiques. Les feuilles comme les fruits ont résisté sans dommage aux rigueurs hivernales.

Par |2012-04-23T21:03:51+00:0024 avril 2012|arbre ou arbuste, fruit|1 Commentaire

À propos de l'auteur :

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Un commentaire

  1. Gisali 24 avril 2012 à 14 h 21 min

    Je n’ai vu ces fruits que lorsqu’ils étaient verts, mais cet arbuste est fascinant.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok