Pleine lune dans le ciel dégagé, Paris 18e (75), photo Alain Delavie

Aujourd’hui samedi 21 avril 2012, c’est le début de la période de la lune rousse qui va se prolonger jusqu’au 20 mai prochain. « Gelée de lune rousse, de la plante brûle la pousse. »

« La lune rousse vient en avril et s’en va en mai. »
La lune est dite rousse, mais elle n’est pas rousse. Enfin pas toujours, seulement quand le temps est plus humide et dans ce cas, le soleil est aussi rougeoyant.
La lune ne roussit pas les plantes. Ce sont les gelées qui se produisent pendant cette période dès que les nuits sont très claires qui provoquent le gel des jeunes pousses. Les feuillages gelés finissent par roussir.

« L’hiver n’est point passé, Que la lune rousse n’ait décliné. »
Sans s’alarmer outre mesure, il faut juste surveiller les tomates et autres légumes frileux, ainsi que les fleurs d’été toutes aussi exigeantes en chaleur comme les pétunias ou les zinnias. Quand le temps s’éclaircit en fin de journée et que le ciel se dégage complètement, il y a de fortes chances que la température chute fortement pendant la nuit, avec un risque accru de gelée blanche au petit matin. Soit on rentre les plantes quand elles sont cultivées en pot, soit on les protège avec quelques couches de voile d’hivernage pendant la nuit.