C’est la lune rousse !

Pleine lune dans le ciel dégagé, Paris 18e (75), photo Alain Delavie

Aujourd’hui samedi 21 avril 2012, c’est le début de la période de la lune rousse qui va se prolonger jusqu’au 20 mai prochain. « Gelée de lune rousse, de la plante brûle la pousse. »

« La lune rousse vient en avril et s’en va en mai. »
La lune est dite rousse, mais elle n’est pas rousse. Enfin pas toujours, seulement quand le temps est plus humide et dans ce cas, le soleil est aussi rougeoyant.
La lune ne roussit pas les plantes. Ce sont les gelées qui se produisent pendant cette période dès que les nuits sont très claires qui provoquent le gel des jeunes pousses. Les feuillages gelés finissent par roussir.

« L’hiver n’est point passé, Que la lune rousse n’ait décliné. »
Sans s’alarmer outre mesure, il faut juste surveiller les tomates et autres légumes frileux, ainsi que les fleurs d’été toutes aussi exigeantes en chaleur comme les pétunias ou les zinnias. Quand le temps s’éclaircit en fin de journée et que le ciel se dégage complètement, il y a de fortes chances que la température chute fortement pendant la nuit, avec un risque accru de gelée blanche au petit matin. Soit on rentre les plantes quand elles sont cultivées en pot, soit on les protège avec quelques couches de voile d’hivernage pendant la nuit.

By |2012-04-20T21:59:38+00:00avril 21st, 2012|événement, météo et climat|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. Alain of Paris 25 avril 2012 at 23 h 30 min

    Oui le temps est décidément très frais, trop froid !

  2. Gisali 25 avril 2012 at 9 h 26 min

    Mes primevères de collection ont beaucoup soufferts des intempéries. Lilas, glycine n’exhalent pas leurs parfums comme les années précédentes.

  3. josette 21 avril 2012 at 12 h 20 min

    je fais comme pour les plantes en pot : je me rentre car il fait frisket …

  4. Sylvaine 21 avril 2012 at 11 h 17 min

    Les pommiers sont en fleurs, les fraisiers aussi, mais dans mon clos protégé par les hauts murs, il ne gelera plus.
    Quand aux pétunias, mes petites mini-mottes ont été la proie d’un commando baveux 🙁

  5. jpp 21 avril 2012 at 10 h 50 min

    Je vais aller voir mon verger. Le temps froid et humide ne me dit rien qui vaille sur les fleurs des fruitiers.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok