Dernière limite pour tailler les rosiers remontants

Massif de rosiers et de jacinthes dans le jardin du Palais Royal Paris 1er (75)

La douceur revenue a marqué le temps du renouveau dans les parcs et jardins de Paris et de ses environs. Partout des signes de reprise de végétation se montrent et les rosiers ont déjà de belles pousses. Si vous ne les avez pas encore taillés, il faut le faire sans plus tarder sinon vous allez retarder leur floraison.

Quelques rappels :

  • On ne taille que les rosiers remontants (à floraison répétée pendant toute la belle saison).
  • Les rosiers buissons vigoureux sont taillés à cinq yeux (en partant de la base de chacune des tiges, comptez les cinq premiers bourgeons apparents et coupez au-dessus du cinquième).
  • Les rosiers buissons peu vigoureux voire chétifs sont taillés très courts, à trois yeux.
  • On coupe juste au-dessus d’un bourgeon, sans laisser un bout de tige dépasser.
  • Vous pouvez tenter de bouturer les rameaux coupés.
  • La taille s’effectue avec un sécateur. La lame coupante de ce dernier doit toujours être du côté du rameau laissé sur le rosier. La contre lame plus épaisse est positionnée du côté du fragment de tige enlevé.
  • On désinfecte le sécateur avant de tailler un autre pied de rosier pour éviter toute propagation de maladies.

Commentaire (1)

  1. jpp

    Je m’interroge de plus en plus sur la date de taille des rosiers compte-tenu du réchauffement. Je pense dorénavant tailler fin d’automne car avec le réchauffement, le débourrage est de plus en plus précoce (cette année c’est parti !). Et d’autant que les rosiers de St-Serge sont en situation difficile donc chétifs. Ca aurait pu me jouer des tours, vu la grosse période de froid mais je ne vois pas de dégât majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1