Camélia, hellébore et magnolia, l’essence du printemps

Camélia, hellébore, magnolia, L'essence du printemps

La Jardinerie de curiosités Taffin (Montmorency, 95) fête l’arrivée de la belle saison avec une ouverture en grâce majeure sur le thème de « l’essence du printemps ». Au programme, la présentation d’une sélection foisonnante piochée parmi les hellébores, les camélias et les magnolias. Trois genres qui magnifient le réveil de la nature. À découvrir jusqu’au 31 mars 2012.

Rois de la sélection, les magnolias caducs, dans la beauté simple de leur floraison sur bois nu pour les plus précoces sont des arbres évocateurs de mystères. L’éclatant spectacle de leurs fleurs amples ou étoilées, aux teintes roses, blanches ou jaunes, provoque chaque année des réactions de fascination. La sélection présentée propose des arbustes solides, élevés en pleine terre, aux floraisons étalées et aux coloris nuancés. Du généreux Magnolia x soulangeana, au très florifère ‘Susan’ bien adapté aux petits jardins tout comme le sublime Magnolia liliflora ‘Nigra’ à la floraison tardive et remontante. Sans oublier l’éblouissement des Magnolia stellata et M. stellata ‘Waterlily’ qui explosent en une constellation étoilée de fleurs.

Est-il besoin d’insister sur le pouvoir du camélia sur notre imaginaire ? Alexandre Dumas et Verdi en ont fait une star, associée pour l’éternité à la délicatesse et à la fragilité. Sa filiation avec le camélia à thé laisse rêveurs. Feuilles brillantes dans l’obscurité de l’hiver, couleur éclatante des fleurs, pelotonnées dans leur rondeur, qui percent sous le froid et – parfois- la neige, elle symbolise la résistance à la morsure hivernale. Un printemps que le camélia annonce et accompagne grâce aux variétés les plus tardives. Fleurs simples, doubles, imbriquées, en forme de pivoine ou d’anémones ? Tout est question de goût. Le coup de cœur : les camélias champêtres aux formes libres, volontiers échevelées, aux fleurs simples et délicates. À planter en pot, en isolé ou en haie.

La proximité de la jardinerie avec le Nord de la France et la Belgique est une chance pour découvrir les fabuleux pépinièristes de vivaces – rustiques et bien adaptées à notre climat- qui produisent avec passion dans cette région. Avant la fête des vivaces du mois de mai, mars met à l’honneur les hellébores. Il faut profiter de la richesse de ces belles de mi-ombre, aux feuillages travaillés et aux coloris sans cesse renouvelés par hybridations. Velours noir, vert amande, rose délicatement violacé, rose vif… La palette de couleurs est un bonheur à travailler pour le jardinier. Une sélection de belles classiques Helleborus niger, H. corsicus, H. foetidus, H. argutifolius, de belles orientales et de plus sophistiquées ‘Candy Love’, ‘Snow Love’, à fleurs doubles…

Jardinerie de curiosités Taffin
Ouvert 7 jours sur 7, de 10h à 19h sauf le lundi de 14h à 19h.
6, rue des Chesneaux,
95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01 (jardinerie) ou 01 34 12 91 43 (bureaux).
Email : contact@jardins-taffin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez