Les bambous sacrés s’empourprent

Jeunes pousses d'un bambou sacré (Nandina domestica) dans le square de la Tour Saint-Jacques en fin d'hiver, Paris 4e (75)

La vague de froid de février dernier a beaucoup malmené ces arbustes à feuillage persistant. Certains ont eu leurs feuilles grillées, mais leur rusticité a été suffisante pour résister aux gelées les plus fortes. Avec la douceur qui s’est installée, les bambous sacrés (Nandina domestica) repartent, offrant des nouvelles pousses teintées de corail, de rose, de cuivre et de pourpre.

Jeunes pousses d'un bambou sacré (Nandina domestica) dans le square de la Tour Saint-Jacques en fin d'hiver, Paris 4e (75)

Le pied que j’ai installé sur mon balcon a presque entièrement perdu son feuillage, à quelques feuilles près. Il n’est pas mort, mais il n’est pas encore reparti comme les arbustes photographiés dans le square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e).

Commentaire (1)

  1. josette

    Très joli. De mon côté je surveille mes abélias qui ont bien souffert du gel. Pendant un temps ils ont résisté mais le gel a duré trop longtemps pour qu’ils s’en sortent indemnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez