Tabac arborescent (Nicotiana glauca)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Allez, encore un peu d’exotisme pour commencer ce mois de septembre, dernier mois de l’été et déjà premier mois de l’automne pour les météorologistes. La fin de l’été est la meilleure période pour apprécier le tabac arborescent ou tabac glauque (Nicotiana glauca) dans toute sa splendeur.

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Avec ses fortes tiges qui peuvent se dresser jusqu’à 2 ou 3 m de hauteur et son feuillage paré d’un vert bleuté inhabituel, ce tabac forme vite des touffes imposantes qui ne passent pas inaperçues.

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Exubérant en fin d’été, ce grand tabac élégant se pare de bouquets de petites fleurs tubulaires jaune vif qui s’harmonisent à merveille avec le reste de la plante.

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Le pied que j’ai photographié se trouve dans la partie basse du square Louise Michel, à Montmartre dans le 18e arrondissement de Paris. Je ne sais pas s’il y est à demeure ou seulement pour la saison estivale comme beaucoup de plantes exotiques qui ornent les parterres de la capitale.

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75)

Nicotiana glauca dans le square Louise Michel, Montmartre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Cette espèce arbustive et ornementale de tabac est vivace, mais sa rusticité est assez limitée. Elle doit pouvoir supporter les hivers parisiens dans les endroits bien exposés et protégés des courants d’air froids. Comme pour la sauge ‘Hot Lips’, il est préférable d’attendre maintenant le printemps pour installer dans son jardin ou sur son balcon cette belle plante exotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.