Archive mensuelles: août 2011

Défilé de la fête de Ganesh, Paris 18e (75)

Pendant quelques heures dimanche dernier le quartier de la Chapelle, de Marx Dormoy et de la rue Ordener dans le 18ème arrondissement de Paris ont pris des airs de fête et encore plus d’exotisme avec le défilé de la fête du dieu Ganesh. Une procession haute en couleurs suivie par une foule des grands jours.

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Dès la sortie du métro à la station La Chapelle, l’ambiance n’avait plus rien de parisienne, mais vous plongeait quelque part en Inde, ou dans ce qu’un parisien qui n’y a jamais mis les pieds peut s’imaginer être l’Inde. « Welcome » en plein coeur de la « Little India ».

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Cette fête célèbre l’anniversaire du Dieu à tête d’éléphant : Ganesh.

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Sur le parcours du défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

En tant que Maître des Obstacles, Ganesh est prié avec ferveur par les fidèles qui se trouvent sur son parcours. En répandant sa bénédiction sur son chemin, il lève les difficultés de ceux qui se placent sous sa protection. Ces derniers étaient pieds nus, mais le sol de la rue avait été préalablement purifié avec de l’eau de rose additionnée de safran.

(suite…)

Jardin et blog Clair-Obscur

Vous aimez les sauges ? Allez découvrir le jardin – pépinière Clair Obscur à Parmain dans le Val d’Oise. Mais pour vous faire une idée avant d’y aller, consultez le blog mis en ligne en juin dernier.

N’ayant pas encore vu ce jardin, je préfère laisser les propriétaires se présenter :
« Nous avons planté beaucoup de vivaces parmi lesquelles une grande quantité de sauges, provenant de tous les coins du monde. La sauge est devenue la « spécialité maison » même si d’autres plantes sont aussi très appréciées. La pépinière a été créée dans cet univers : les végétaux sont multipliés de façon artisanale sur place et proposés en godets ou petits conteneurs dans différentes parties du jardin. Ils sont tous cultivés en bio. »

Je remercie Cathy & Jack, rencontrés à Édénia au printemps dernier, pour cette belle découverte qu’il faut absolument que j’aille voir en vrai avant que l’été ne se termine.

CLAIR OBSCUR Jardin – pépinière,
6 rue des Belles Polles,
95620 Parmain.

Tél. : 01 34 73 10 40.
Ouverture les mercredis et samedis de 14h à 19h30,
sur rendez-vous les dimanches et vacances scolaires.

Les moineaux du square des Abbesses (Paris 18e)

Si les populations de moineaux semblent nettement en déclin dans la capitale, il est encore des endroits où ces adorables petits oiseaux forment des bandes bruyantes et animées. C’est le cas dans le square des Abbesses, où il suffit de s’assoir et de rester au calme sur un banc pour qu’une ribambelle ailée vienne vous entourer et picorer.

Moineaux et pigeon dans le square des Abbesses, Paris 18e (75)

Moineaux et pigeon dans le square des Abbesses, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Un spectacle inattendu et très amusant. Tous ces moineaux qui se rapprochent, de plus en plus si on reste calme et même quand on a rien à leur donner à manger. Ça se chamaille, se vole dans les plumes, s’invective, s’inquiète et s’envole dans un ballet incessant. Bien sûr, il a fallu qu’un gros pigeon balourd vienne s’enquérir de ce qu’il y avait à grappiller… Et qu’un passant trop bruyant chasse tout ce beau monde.

Festival de couleurs pour l’heucherella ‘Sweet Tea’

L’été calamiteux et les grands écarts de température très fréquents ont donné de belles couleurs à ma potée d’heucherella ‘Sweet Tea’ naturellement très colorée.

x Heucherella 'Sweet Tea' dans un pot Corsica Flower Bridge sur mon balcon en été

x Heucherella 'Sweet Tea' dans un pot Corsica Flower Bridge sur mon balcon en été, 28 août 2011, photo Alain Delavie

Des couleurs qui n’ont cessé de changer entre la fin de l’hiver et maintenant, ce qui donne l’impression d’un décor en perpétuelle évolution sans avoir à déplanter et replanter.

x Heucherella 'Sweet Tea' sur mon balcon en été

x Heucherella 'Sweet Tea' sur mon balcon en été, 28 août 2011, photo Alain Delavie

Après des coloris cuivrés et bronze au printemps (cf. mon billet d’avril dernier), les larges feuilles se teintent davantage de pourpre et de rose en ce moment. Le résultat est vraiment superbe. Une très belle obtention récente que je ne peux que vous recommander. Surtout qu’elle n’a pas cessé de fleurir tout au long du printemps et de l’été, avec des épis lâches blanc crème du plus bel effet.

x Heucherella 'Sweet Tea' sur mon balcon en été

x Heucherella 'Sweet Tea' sur mon balcon en été, 28 août 2011, photo Alain Delavie

Un ensemble qui annonce terriblement la rentrée et l’automne je trouve… Bientôt de nouvelles fêtes des plantes pour craquer pour d’autres heuchères ou heucherellas, qui sait ?

Drôles de couleurs pour l’écorce d’un tronc d’arbre bien vivant dans les rues du 1

Drôles de couleurs pour l’écorce d’un tronc d’arbre bien vivant dans les rues du 18e arrondissement de Paris (75). Encore une tag attaque…

Funny colours for the bark of a living tree trunk in the streets of Paris 18th (75). Another tag attack…

Alain Delavie / Paris côté jardin

Art de la rue et mauvaise herbe

Art urbain et mauvaise herbe dans le passage des Abbesses, Paris 18e (75)

Art urbain et mauvaise herbe dans le passage des Abbesses, Paris 18e (75), 28 août 2011, photo Alain Delavie

Rencontre insolite entre une mauvaise herbe et un collage de Fred Le Chevalier dans le passage des Abbesses, Paris 18e (75).

Si vous aimez l’art urbain, l’art de la rue, le détour par le passage des Abbesses s’impose…
Les oeuvres sont éphémères, d’une visite à l’autre elles changent. Les mauvaises herbes aussi 😉

Le blog de Fred Le Chevalier
Fred Le Chevalier sur Facebook.