Archive journalières: 29 septembre 2011

Echinacea ‘Tiky Torch’

Echinacea 'Tiky Torch', Pépinière Le Châtel des Vivaces, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Véritables vedettes des fêtes des plantes de fin d’été et de l’automne, les échinacéas sont proposés sous un nombre sans cesse croissant de variétés, toutes plus belles ou originales les unes que les autres. J’avoue avoir un faible pour les tons orangés et notamment pour cette très belle variété aux grandes fleurs simples orange vif : Echinacea ‘Tiky Torch’.

Echinacea 'Tiky Torch', Pépinière Le Châtel des Vivaces, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Les visiteurs de la Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) ont pu admirer ces belles fleurs qui se repéraient de loin. Avec quelques fleurettes bleues d’aster comme voisines, l’ensemble était tout simplement irrésistible !

(suite…)

Impressionnante floraison du bégonia x ‘Lucerna’

Floraison du Begonia x 'Lucerna' derrière une baie vitrée, Bégoniacées, 24 septembre 2011, photo Alain Delavie

Après avoir poussé et beaucoup grandi tout au long de l’été, mon pied de Begonia x ‘Lucerna’ s’est enfin décidé à refleurir. Sa floraison est toujours impressionnante, tant la grappe de fleurs rouges est énormes. Un véritable bouquet suspendu dans les airs !

Le séjour estival sur le balcon lui a redonné une belle allure et un grande forme. Nouvelles feuilles plus larges et bien colorées de pourpre au revers, nouvelles pousses et pour finir la floraison, celle-ci ayant commencé dehors et se prolongeant désormais dans l’appartement, car les nuits sont trop fraîches pour continuer à laisser ce bégonia à l’extérieur.

Floraison de mon Begonia x 'Lucerna' sur mon balcon en fin d'été

Ce bégonia est un vieil hybride, que je connais depuis presque trente ans maintenant (sic !). C’est un des premiers bégonias que j’ai eu et collectionné. Mais je ne m’en lasse pas. J’ai le souvenir d’énormes potées vues dans des entrées d’immeubles ou chez des pépiniéristes. Aujourd’hui il est devenu rare, il n’est plus à la mode comme de nombreux autres bégonias d’ailleurs, peut-être un peu trop délicats à cultiver.

J’ai trouvé la solution pour qu’il pousse bien. Au printemps et en été, il passe la belle saison dehors en plein air sur le balcon, avec un peu de soleil le matin. Il y prend des forces, poussant vite et beaucoup. Et il se maintient ensuite tout l’hiver, perdant pas mal de feuilles, mais en gardant quand même une allure pas trop catastrophique. Je lui ai attribué une place près de la baie vitrée, il ne manquera pas trop de lumière.