Quand l’if joue au sapin de Noël…

/, fruit/Quand l’if joue au sapin de Noël…

Quand l’if joue au sapin de Noël…

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)

Les pieds d’ifs (Taxus baccata) chargés de fruits rouge vif perdent leur aspect austère parfois vraiment sinistre. J’ai croisé quelques sujets particulièrement colorés dans l’Arboretum de Chèvreloup (Rocquencourt, 78), qui donnent une autre vision de ces conifères qui méritent une plus large place dans nos jardins.

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)

Des belles boules rouges qu’il faut se garder d’ingurgiter, car si la chair rouge est comestible, il n’en est pas de même du noyau qui se trouve au coeur du fruit. Terriblement toxique, quelques fruits (plus exactement des arilles) suffisent pour faire trépasser le gourmand. On goute avec les yeux, c’est plus sûr et beaucoup moins dangereux !

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)

Les sujets plantés dans l’arboretum de Chèvreloup étaient particulièrement chargés en fruits. Et je trouve cela vraiment très joli.

Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)Fruits rouge d'if (Taxus baccata), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines)

Bien mieux qu’un sapin de Noël, la déco est naturelle et s’installe toute seule… Il faut juste éviter ce bel arbre (tout du moins les pieds femelles porteurs d’arilles) dans les jardins fréquentés par les jeunes enfants, car les billes rouges sont vraiment trop tentantes.

By |2011-09-19T06:52:16+00:00septembre 19th, 2011|arbre ou arbuste, fruit|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. gomes 8 octobre 2018 at 16 h 53 min

    moi j en n est un dans mon jardin. qui sort de ma pitite falaise qui pousse a travers mes pierre mes pas accessible aux enfants .

  2. ani 20 septembre 2011 at 0 h 10 min

    au premier abord,j’ai cru que c’était des petites lanternes rouges c’est très beau !

  3. Alain of Paris 19 septembre 2011 at 23 h 09 min

    L’ombre ne pose pas de problème aux ifs qui la supportent très bien. Mais il est vrai que les sujets que j’ai photographiés étaient très exposés au soleil.

  4. jpp 19 septembre 2011 at 11 h 21 min

    Oui mais il ne faut pas attacher son cheval à if, il risquerait de s’empoisonner.
    On a pas mal d’ifs à St-S , mais très peu de baies : conditions d’ombre ?

  5. Plantine 19 septembre 2011 at 11 h 14 min

    La lumière en transparence dans ces baies, c’est absolument magnifique. On les croirait fait en résine.
    On imagine bien effectivement, à quel point ça peut être tentant pour les petits enfants.
    Pour répondre à Catherine D, c’est vrai qu’ils avaient failli arrêter parce qu’il fallait trop d’arbres pour un seul patient. Maintenant, ils ont réussi à synthétiser le taxol (qui est le principe actif).
    Bonne journée.

  6. Catherine D 19 septembre 2011 at 10 h 44 min

    On ramasse ou ramassait les tailles de l’if pour faire un médicament contre le cancer (du sein, je crois), je ne sais pas si ça se fait toujours ? belle photo et bel arbre…
    bonne journée

  7. bellaciao 19 septembre 2011 at 10 h 22 min

    magnifique ! en nord seine et marne les ifs sont aussi très chargés, d’ailleurs c’est une bonne année pour les baies, les aubépines sont rouges ..non pas de confusion, mais de fruits très nombreux, beaucop de mûres, etc etc ! un bel automne en perspective !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui