Les arbres de la rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

/, art de la rue (street art), Paris/Les arbres de la rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Les arbres de la rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Les arbres dans Paris n’ont pas tous une vie facile, coincés parfois entre de grands immeubles ou obligés de pousser dans des ruelles trop étroites, comme dans la rue du Chevalier de la Barre. Mais cela donne un paysage surprenant, un décor végétal qui épouse la rue et les constructions voisines.

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

La rue du Chevalier de la Barre est une de ces ruelles pittoresques de Montmartre où il fait bon se promener, pas très loin de la basilique du Sacré Coeur, mais suffisamment pour ne pas être dans la foule bruyante.

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Un de ces petits coins de Paris que j’aime parcourir…

Space invader dans la rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75)

Space invader dans la rue du Chevalier de la Barre, Paris 18e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Avec un Space Invader, un personnage inspiré des premières générations de jeux vidéo et principalement du célébrissime « space-invaders ». Ce personnage est réalisé en carrelage, ce qui a permi de le cimenter sur le mur et de conserver son esthétique ultra pixelisée.


Agrandir le plan

By |2011-09-06T22:10:09+00:00septembre 7th, 2011|arbre ou arbuste, art de la rue (street art), Paris|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. laurent 7 septembre 2011 at 10 h 20 min

    Bah, ici, ce sont des jardiniers qui les taillent pour préserver le passage des promeneurs et la lumière des appartements, mais dans la forêt, ils s’auto-élaguent en fonction de leurs voisins, et la compétition est bien plus serrée. Même taillés, ils sont souvent gâtés question espace vital, en ville. Un peu moins en ce qui concerne l’accès à l’eau ou à l’air, pour les racines…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui