Aster ageratoïdes ‘Harry Schmidt’

/, plante vivace/Aster ageratoïdes ‘Harry Schmidt’

Aster ageratoïdes ‘Harry Schmidt’

Aster ageratoïdes 'Harry Schmidt', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)
En parcourant les stands très fleuris de la Fête des plantes, fruits et légumes d’hier et d’aujourd’hui du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne), j’ai craqué pour cette variété d’aster nain et compact, produisant un coussin de fleurs lilas pâle.

Aster ageratoïdes 'Harry Schmidt', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Un petit bijou délicatement coloré, qui ne dépasse pas 50 cm de hauteur en pleine floraison. Les petites fleurs bleu lilas à coeur jaune d’or sont portées par des tiges très fines teintées de pourpre foncé.

Aster ageratoïdes 'Harry Schmidt', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Aster ageratoïdes 'Harry Schmidt', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Le coloris est doux, mais la floraison est lumineuse, bien mise en valeur par le feuillage vert foncé. Cette plante a un développement très raisonnable car il est souvent conseillé de planter 7 plants par m2. Une petite plante vivace qui s’épanouit en fin d’été et en automne.

Aster ageratoïdes 'Harry Schmidt', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Et un aster de plus !

J’ai trouvé mon jeune plant d’Aster ageratoïdes ‘Harry Schmidt’ chez la Pépinière Meers, Bloemendaalstraat 21, 3740 Bilzen, Belgique. Tél. : 00 32 (0)89418250. E-mail: info@meersvpk.be

By |2011-09-27T07:03:32+00:00septembre 27th, 2011|fleur, plante vivace|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. laurent 4 octobre 2011 at 16 h 06 min

    Complément d’info: j’ai ageratoides ‘Asran’ qui n’a aucune trace d’oïdium.

  2. laurent 4 octobre 2011 at 15 h 43 min

    Il est très mignon!

    Sylvaine, les dumosus seraient – paraît-il – des versions naines du novae-belgicae, sensible au mildiou (à l’inverse des novae-angliae, notamment). Ca ne répond pas à ta question, mais au moins, celui-ci n’est pas un dumosus (mais personnellement, je n’ai pas constaté d’oïdium sur d’autres asters que les dumosus).

  3. Sylvaine 27 septembre 2011 at 20 h 41 min

    Les asters font partie de mes plantes préférées mais malheureusement, je n’arrive à cultiver les petits asters d’automne, Aster dumosus, qui se couvrent d’oïdium tous les étés.
    Sais-tu si celui-ci y est sujet ?

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui