Gaura ‘Rosy Jane’

Gaura 'Rosy Jane', Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Cette nouvelle variété de gaura à fleurs bicolores a été récompensée par le prix de la presse lors de la dernière édition de la Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne). Une récompense largement méritée tant les petites fleurs semblables à des petits papillons sont charmantes.

Gaura 'Rosy Jane', Pépinières Girault, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

C’est la première variété de gaura à fleurs bicolores. Les fleurs simples sont blanches avec le bord des pétales teintées de rose vif. Les boutons floraux sont teintés de pourpre.

Gaura 'Rosy Jane', Pépinières Girault, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Cette belle variété forme une touffe qui peut atteindre jusqu’à 75 cm de hauteur. Le feuillage est vert. Ce dernier disparaît en hiver quand les gelées sont fortes, de nouvelles pousses apparaissant au printemps.

Gaura 'Rosy Jane', Pépinières Girault, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

Comme tous les autres gauras, celui-ci exige une situation ensoleillée et un sol bien drainé. Hormis dans les régions à hivers très rigoureux, cette plante est vivace. À Paris, elle devrait supporter sans problème les rigueurs hivernales (mais je n’ai pas craqué !).

Gaura 'Rosy Jane', Pépinières Girault, Fête des Plantes, Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)
Gaura ‘Rosy Jane’ était présentée par la Pépinière Le Châtel des Vivaces. Elle était aussi proposée à la vente par les Pépinières Girault.

Commentaires (2)

  1. laurent

    noémie, quel dommage d’acheter ce gaura pour le « composter »! LOL

    Si ce n’est cette amusante coquille, je suis tout à fait d’accord avec toi. J’ai repris un gaura cette année (j’avais fini par renoncer, à force de les perdre), et c’est ce côté léger qui me les a fait apprécier, qu’on ne retrouve malheureusement pas toujours chez les variétés plus récentes, et notamment les roses à feuillage pourpre, comme tu l’indiques.

  2. noemie

    J’ai eu la chance de trouver cette plante sur le marché, au printemps. 1 euro! Vendue avec les petites annuelles saisonnières. elle s’est bien compostée, et est toujours ravissante. Je la préfère à toutes les variétés à fleurs rose foncé et à feuillage pourpre. Ces dernières forment de grosses touffes raides, perdant la légèreté des gauras traditionnelles. Et elles penchent vite d’un côté, suivant la lumière ou le vent, se couchant presque. alors que cette petite à fleurs panachées part dans tous les sens, avec ce côté sauvageon qui me fait aimer les gauras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1