3ème édition de Balades en Yvelines jusqu’au 30 septembre 2011

La troisième édition de Balades en Yvelines vous invite à découvrir le département à travers 12 parcours en plein air dédiés à l’art contemporain. Du 1er mai au 30 septembre 2011, 77 artistes exposent 300 œuvres originales (sculptures, photographies, vidéos et installations) sur des sites historiques ou insolites, dans la ville ou dans la nature.


Des Châteaux de Versailles et de Monte-Cristo (Le Port-Marly) à la Villa Savoye (Poissy), l’Île Nancy (Andrésy) ou à la Fondation de Coubertin (Saint-Rémy-lès-Chevreuse) en passant par la Tannerie (Houdan), la Graineterie (Houilles) ou la Maison Elsa-Triolet-Aragon (Saint-Arnoult-en-Yvelines), l’art contemporain est de retour dans les Yvelines ! Et il s’expose aussi dans des lieux de la culture d’aujourd’hui comme l’Espace Culturel Multimédia le Chaplin (Mantes-la-Jolie) ou dans des centres d’art tels que le cneai= (Chatou), Micro Onde (Vélizy-Villacoublay), et la Maréchalerie (Versailles).

Sur les 12 parcours en plein air proposés, 77 artistes en liberté exposent 300 œuvres contemporaines pour autant de regards différents sur nos villes, nos campagnes et nos lieux de patrimoine. Créées pour la plupart in situ, les œuvres vont intéresser les spécialistes d’art contemporain et, surtout, les amateurs de curiosités en tout genre à apprécier en famille ou entre amis, le temps d’une promenade ou d’un pique-nique.

Plus de 150 000 visiteurs sont attendus pour cette troisième édition de Balades en Yvelines organisée par le Conseil général des Yvelines du 1er mai au 30 septembre 2011. Cet événement majeur du paysage culturel est idéal pour conjuguer découvertes culturelles et moments de détente.
Au programme, des artistes reconnus tels que Claude Lévêque (Andrésy), Ange Leccia (Maison Elsa Triolet – Aragon, Saint-Arnoult-en-Yvelines), Philippe Cazal (cneai=, Chatou), ou Bernar Venet (Château de Versailles et Domaine National de Marly) et de nombreux jeunes artistes émergents.

« Parfois controversé voire incompris, l’art contemporain questionne les sensibilités et joue avec les conventions. Avec Balades en Yvelines, il s’échappe des musées et s’installe dans nos lieux de vie pour aller au devant de tous les publics. »
Alain Schmitz, Président du Conseil général des Yvelines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez