Chasmanthium latifolium

Chasmanthium latifolium

En me baladant dans le superbe parc de Bercy (Paris 12e) embrasé et doré à souhait par l’automne, je suis tombé en admiration devant un parterre de graminées aux petits épis retombants, semblables à de minuscules pommes de pin aplaties et joliment teintées d’or et de brun : Chasmanthium latifolium.

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Après une averse, l’ensemble est encore plus charmant…

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Cette belle graminée vivace et rustique forme une touffe retombante. Les feuilles sont lancéolées, arquées, vert moyen, d’environ 10 à 25 cm de longueur. Elles deviennent jaunes en automne et en hiver. Les inflorescences sont réunies en épis d’épillets aplatis verts, oblongues-lancéolés à largement ovales, d’environ 1 cm de longueur; en automne, les épillets deviennent brun et s’ouvrent à maturité.

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Une bien belle graminée, parfaite pour mettre en valeur un arbuste au feuillage d’automne flamboyant, comme c’est le cas ici avec un physocarpus cramoisi.

Scène d'automne dans un jardin parisien

Physocarpus entouré d'un tapis de Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

L’ensemble est coloré, mais garde une certaine douceur. Un beau mariage automnale dont il faut s’inspirer…

By |2010-11-04T21:39:54+00:00novembre 5th, 2010|parc ou jardin, Paris, plante couvre-sol, plante vivace|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. […] à peu près à la même époque. Mais les couleurs sont différentes, davantage passées pour le Chasmianthum latifolium, plus sombres et ternes pour le Physocarpus. Et le manque de soleil atténue encore plus la […]

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui