Printemps en pourpre

Quand on pense au printemps, on imagine plutôt des floraisons blanches, jaunes ou roses. Mais avec la diversité des variétés de plantes horticoles, d’autres accords sont désormais possibles. Comme le pourpre et le noir… Pour un printemps gothique !

Massif printanier

Tulipes noires et heuchères pourpres, Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), mai 2010, photo Alain Delavie

Bel accord entre une plante bulbeuse et une plante vivace, harmonie des coloris… Un massif printanier pour inspiration, photographié jeudi dernier dans le Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), quelques jours après son ouverture au public. Mais je reviendrai sur cette très belle manifestation dans un prochain article…

Revenons à notre massif d’inspiration gothique. À mettre en place dans un emplacement plutôt mi-ombragé, en septembre ou en octobre quand les tulipes sont au repos. Parmi les tulipes les plus proches du coloris noir, retenez ‘Queen of the Night’, une variété simple tardive. Pour les heuchères pourpres, il n’y a que l’embarras du choix désormais… Voici quelques pépinières où dénicher la perle rare tout de pourpre vêtue : Hostas & Zo, Pépinières Delabroye, Pépinière Roche Saint-Louis, Le Jardin du Pic Vert, Le Clos du Coudray, etc.

Commentaires (5)

  1. laurent

    C’est les daltoniens qui doivent être heureux! LOL Personnellement, je préfère des accords plus contrastés. Une touche de blanc n’aurait pas été de trop…

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Merci pour cette super adresse !!! Les photos laissent rêveur…

  3. alain of paris (Auteur de l'article)

    Bonjour Jpp, les températures sont basses, mais hormis pour les plantes très frileuses comme le basilic, il faut tenter des semis. La germination est un peu plus longue. L’idéal est d’installer les semis sous châssis ou sous mini serre, pour gagner un peu de chaleur. En principe les oeillets d’Inde et les rudbeckias sont robustes et supportent des températures fraîches. J’ai fait des semis de bourrache à fleurs blanches il y a quinze jours, ils commencent juste à sortir… Avec la fraîcheur, il faut être patient. Bon week-end !

  4. jpp

    Alain,
    Je retiens l’idée pour Saint-Serge et j’en profite pour une question-digression : par ce temps froid et sec (moins de 15° au meilleur de la journée) j’hésite à faire des semis qui pourtant devraient déjà être faits : œillet d’inde, rudbeckia, etc…Qu’en pensez-vous ?

  5. SecretFanfan

    Pour les lecteurs belges (et assidus!) de Paris côté jardin dont je fais partie, une très bonne adresse: la pépinière Lafontaine à Laneffe
    http://www.heucheras.be/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez