Fenouil bronze, aussi beau que bon !

Léger, aérien, vaporeux, plumeux… Les adjectifs ne suffisent pas pour décrire l’incroyable finesse du feuillage du fenouil bronze (Foeniculum vulgare ‘Purpureum’), variété bronze pourpre du fenouil commun.

Plante aromatique et ornementale

Jeune pied de fenouil bronze (Foeniculum vulgare 'Purpureum'), photo Alain Delavie

…Mon truc en plumes,
Rien qu’en passant,
Ça fouette le sang,
Mon truc en plumes,
Ça vous caresse,
Avec ivresse,
Tout en finesse…
(Zizi Jeanmaire, paroles: Bernard Dimey, musique: Jean Constantin, 1961)

Plante aromatique et ornementale

Jeune pied de fenouil bronze (Foeniculum vulgare 'Purpureum'), photo Alain Delavie

Cette plante vivace aromatique aux feuilles finement ciselées et parfumées à l’anis s’est de plus en plus invitée dans les massifs et les plates-bandes ensoleillés ces dernières années, où elle apporte élégance, raffinement et légèreté. Une plante très à la mode, à juste titre ! Le jeune pied prend vite de l’ampleur et pousse en hauteur, pouvant atteindre facilement 1,20 à 1,50 m de hauteur (et parfois beaucoup plus) au moment de la floraison si le sol est suffisamment arrosé et riche. La plante dresse alors ses panaches d’une grande douceur au toucher le long de ses tiges bien droites et rigides.
En été, les petites fleurs jaune acidulé sont réunies en larges ombelles plates sur lesquelles viennent butiner quantité d’insectes. Cette plante est particulièrement appréciée par le machaon, notamment sa chenille, superbe au demeurant. Quand on laisse les graines arriver à maturité, elles s’éparpillent et se ressèment allègrement un peu partout. Elle peut devenir envahissante, mais elle se contrôle facilement.

Ce fenouil se cultive aussi bien en pleine terre qu’en bac, pas trop petit toutefois. Sur un balcon, la plante est superbe tant qu’elle reste petite et s’harmonise avec d’autres végétaux à feuillage ou floraison jaune pâle, mais elle devient beaucoup trop sensible au vent quand elle prépare sa floraison. Dommage !

Vu sur le site de la pépinière Santonine :
« Le fenouil a la vertu magique de faire fuir revenants et esprits du mal. C’est la raison pour laquelle il était accroché sur les portes, aux plafonds des pièces… ou bourré dans les trous de serrures pour empêcher les êtres malfaisants d’entrer dans la demeure, surtout en juin, lors de la nuit de la Saint-Jean ! »

Commentaires (2)

  1. noemie

    C’est le moment où le fenouil bronze est le plus beau. J’aime quand les gouttes d’eau se posent et roulent entre les ‘plumes’. Mais comme il n’a pas plu depuis plus d’un mois, j’asperge un pied, parfois, pour profiter du spectacle. Il y en a un peu partout, disséminé au jardin, et je guette les chenilles du machaon. il y a 3 à 4 portées par an, et ces chenilles sont de vrais bijoux. L’an passé, j’ai réussi à voir une chrysalide, tout aussi belle.

  2. Vérone

    Magnifique truc en plumes … 🙂
    J’ai associé avec quelques ancolies, pour le début çà donne pas mal .
    Et puis les ancolies vont défleurir mes les trucs en plumes vont encore grandir, grandir et d’autres associations de saison prendront la relève !
    Une merveille au Jardin , tu as raison !
    Bises
    Vérone
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez