Archives de mots clés: pesticides

Colloque sur les Refuges LPO : « Objectif Zéro phyto »

Logo LPOSans attendre les nouvelles obligations règlementaires, des collectivités, entreprises et particuliers engagés dans une démarche de « Refuge LPO » ont déjà proscrit les pesticides de leurs jardins publics ou privés. Ils se retrouvent le 18 octobre 2017 à la Halle Pajol à Paris (18e) dans le cadre du colloque « Objectif Zéro Phyto » afin de partager leurs connaissances et leurs retours d’expériences sur les alternatives aux produits phytosanitaires en présence de plusieurs spécialistes.

Environ 60 000 tonnes de pesticides sont déversées chaque année en France, pour détruire des espèces jugées indésirables (insectes, adventices, champignons, etc.). Si la grande majorité de ces intrants chimiques sont la cause d’une agriculture déraisonnable et déraisonnée, 5% des produits phytosanitaires sont répandus dans les jardins et espaces verts, le long des routes et voies ferrées. Trop de particuliers, collectivités, établissements publics et entreprises, utilisent encore quantité de produits chimiques (notamment des herbicides) dont la nocivité pour la santé humaine autant que pour la nature est désormais connue.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi Labbé (du nom du Sénateur Joël Labbé) interdit l’usage de pesticides dans les espaces verts publics et la vente en libre-service aux particuliers. A compter du 1er janvier 2019, l’interdiction sera généralisée aux particuliers. Heureusement, la société civile n’a pas attendu les obligations règlementaires : l’expérience s’est déjà accumulée au fil des années, témoignant de l’existence de méthodes alternatives. De nombreuses communes et entreprises ont déjà franchi le pas, notamment en s’engageant dans la démarche « Refuge LPO » qui permet de bénéficier d’un accompagnement sur-mesure par la LPO, basé sur une méthodologie simple, efficace et économiquement viable. La gestion écologique des espaces verts se décompose en plusieurs étapes, décrites dans chacune des 12 fiches proposées dans le guide « Objectif 0 phyto ». Illustrées par des retours d’expérience, des conseils d’expert et des ressources bibliographiques, ce guide technique a pour vocation à accompagner les collectivités et les entreprises dans leur passage au « 0 phyto ».

Le colloque du 18 octobre 2017 a l’ambition de présenter les retours d’expériences, partager les réussites, identifier les freins, pour développer encore davantage les solutions naturelles alternatives. Chacun peut participer à la transition écologique de manière concrète, au quotidien. En changeant ses propres pratiques, sur son balcon, dans son jardin ; en sensibilisant les enseignants de l’école, son employeur, les voisins… (suite…)

Collectes de déchets chimiques à Lognes, Vitry, Mantes et Bois d’Arcy

Logo EcoDDSLe 14 octobre 2017, EcoDDS, société à but non lucratif, poursuit ses collectes de déchets chimiques rapportés par les particuliers en région Ile-de-France sur les parkings de différents magasins Leroy Merlin.

Les collectes auront lieu de 10h à 17h sur les parkings des magasins concernés. Des animateurs seront présents lors de la collecte pour rappeler les bons gestes pour la protection de l’environnement.

Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques usagés peuvent en effet présenter un risque pour la santé et l’environnement ; ils ne doivent pas être jetés dans les canalisations ni dans les poubelles classiques, mais ramenés en déchetterie ou lors d’opérations de collecte ponctuelle comme celles-ci.

Enquête nationale sur l’acceptation du passage au zéro pesticides dans les espaces verts

"Zéro pesticides" en espaces verts : Qu'en pensez-vous ?Plante & Cité et le laboratoire de recherche en économie et management de l’Université d’Angers lancent une enquête nationale sur l’acceptation du passage au « zéro pesticides » dans les espaces verts publics, avec le soutien de l’Agence Française pour la Biodiversité dans le cadre du plan Ecophyto.

Cette enquête repose sur une méthode innovante d’évaluation pour étudier et comparer les préférences des élus, des gestionnaires d’espaces verts publics, et des habitants, vis-à-vis des changements induits par ces nouvelles pratiques. Cette enquête socio-économique permettra d’identifier d’éventuels freins au changement et des leviers pour améliorer la communication autour du « zéro pesticides » auprès des trois publics ciblés.

Le questionnaire est accessible en ligne sur le site de Plante & Cité (rubrique « Projets »).
Compter 20 minutes pour répondre. Date de clôture le 1er décembre 2017. (suite…)

Collecte de déchets chimiques citoyenne à Claye-Souilly et Ballainvilliers

Logo EcoDDSEcoDDS, société à but non lucratif, déploie ses collectes ponctuelles de déchets chimiques des particuliers en région Ile-de-France sur le parking des magasins de bricolage jusqu’au 28 octobre 2017.

Pour les ménages, la période suivant la rentrée scolaire est souvent l’occasion de se débarrasser des déchets chimiques qui encombrent leurs placards. Peintures, vernis, colles, sacs d’engrais ou encore produits de cheminée usagés : les particuliers sont invités à ramener ces produits sur le parking des magasins concernés par l’opération pour que ces derniers bénéficient d’une prise en charge spécifique et sécurisée.
Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques peuvent en effet présenter un risque pour la santé et l’environnement. Des animateurs seront présents à chaque étape pour rappeler l’importance de les ramener en déchetterie ou sur les lieux de collecte ponctuelle, au lieu de les vider dans les canalisations ou de les jeter directement dans les poubelles classiques.
(suite…)

Participer au concours Jardiner autrement

Affiche du concours Jardiner autrement 2017La 7ème édition du concours Jardiner Autrement est prévue du 20 mars au 24 mai 2017.

Ce concours ouvert à tous en France métropolitaine récompense depuis 2011 les démarches les plus abouties en termes de préservation des équilibres biologiques au jardin à travers la réduction ou l’abandon de l’usage de produits phytosanitaires.

Pour s’inscrire et participer, rendez-vous sur le site  www.jardiner-autrement.fr dans la rubrique « Participer » pour télécharger et envoyer en ligne le dossier de candidature. Les jardiniers peuvent également le télécharger et l’envoyer par courrier à : concours Jardiner Autrement, 84 rue de Grenelle 75007 Paris.

Les jardiniers présentent leurs espaces ainsi que leurs pratiques de jardinage, en particulier celles permettant de réduire ou d’éviter l’usage des pesticides. Les dossiers sont évalués sur la mise en œuvre d’une démarche globale de jardinage raisonné, sur l’évolution des pratiques et sur le partage des savoir-faire avec l’entourage du jardinier.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe Jardiner Autrement au tél. : 01 44 39 78 74 ou par courriel à : concours@jardiner-autrement.fr  

Vente des produits phytopharmaceutiques pour le jardin depuis le 1er janvier 2017

Pictogramme danger pour l'environnementDepuis le 1er janvier 2017, les produits phytopharmaceutiques destinés à être utilisés dans les jardins ne sont plus vendus en libre-service pour les jardiniers non professionnels.

Dans l’article L254-7 du code Rural et de la pêche maritime, il est indiqué qu' »à l’exception des produits de biocontrôle figurant sur la liste prévue à l’article L. 253-5, des produits composés uniquement de substances de base, au sens du règlement (CE) n° 1107/2009 du Parlement européen et du Conseil, du 21 octobre 2009, concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et abrogeant les directives 79/117/ CE et 91/414/ CE du Conseil et des produits dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique, les produits phytopharmaceutiques ne peuvent être cédés directement en libre-service à des utilisateurs non professionnels. »

L’interdiction de la vente des produits phytosanitaires conventionnels en libre-service aux particuliers est devenue totale au 1er janvier 2017. Cette disposition concerne les clients, les jardiniers amateurs, les vendeurs de la grande distribution, magasins de bricolage et jardineries.