Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Semis spontané du bégonia Bonfire

Mon begonia Bonfire forme une belle cascade de fleurs rouge vermillon mais aussi de fruits remplis de fines graines. Il y a quelques temps, j’en ai jeté un bien mur au pied d’une impatiens. Et voici le résultat photographié hier, des minuscules plantules bien vertes.Des jeunes plants inattendus, car les semis de bégonias sont délicats. Comme quoi, quand dame nature veut, tout pousse ! De l’ombre, de l’humidité et toutes ces petites graines ont germé sans soucis.
Le plus dur, ça va être de les garder pendant l’hiver, dans l’appartement à l’abri du froid. Je suis bon pour installer une mini serre sous tubes fluorescents.

Rencontre avec les lauréats du Prix Pierre-Joseph Redouté à la Maison Rustique

La librairie La Maison Rustique (Paris 6ème) accueille les lauréats et les auteurs primés du prix littéraire Pierre-Joseph Redouté le 16 septembre 2008 à partir de 18 h 15.
Au programme, une conférence et une séance de dédicace des lauréats et des auteurs primés. Pour mémoire, voici le palmarès de ce prix soutenu par l’Institut Jardiland et proclamé en juin dernier au château du Lude (72) :
– Prix Redouté : « Les Fruits Retrouvés, Patrimoine de Demain » par E. Leterme et J.-M. Lespinasse, éditions du Rouergue.– Prix du meilleur guide : « Guide des Jardins de France » par M. Racine, éditions Ulmer.
– Prix Botanique : « Légumes d’hier et d’aujourd’hui » par M.-P. Arvy et F. Gallouin, éditions Belin.
– Prix Pratique : « Hortensias et Hydrangeas » par P. de Sèze et « Pivoines » par J.-L. Rivière, éditions Larousse.
– Prix Mémoire : « Hex, la Genèse d’un jardin princier » par C. De Maegd, Fonds Mercator.
– Prix spécial du jury : « Le Traité Rustica d’Apiculture » sous la direction de H. Clément, Rustica éditions.
– Coup de Coeur du Jury : « Kerdalo, le jardin continu » par E. Orsenna et Y. Monel, éditions Ulmer.

Mes floraisons du week-end

L’été touche à sa fin, les floraisons diminuent sensiblement sur mon balcon, mais il en reste encore pas mal !
Les bégonias Aromantics sont toujours superbes, il faut dire qu’ils ont pris leur temps pour démarrer…L’impatiens bleue (Impatiens namchawarbensis) est couverte de fleurs bleu foncé, qui ressortent d’autant plus que le feuillage est jaunissant. La suspension en forme de demi lune est trop petite, ces plants sont chlorotiques et affamés, alors que le pied installé dans une grosse potée avec l’Hibiscus coccineus ‘Alba’ est devenu énorme et reste vert bien foncé.Entre aperçue car tournée vers le canal de l’Ourcq, une nouvelle fleur de l’Hibiscus coccineus quand les six fleurs de la variété blanche se fanent.Imperturbables, toujours couverts de fleurs, superbes quel que soit le temps, les bégonias Dragon Wing sont toujours au top. Vraiment la fleur d’été pour les endroits peu ensoleillés.Très florifère, le bégonia Bonfire est maintenant devenu une belle cascade flamboyante.Exubérance du Strobilanthes rankanensis, en pleine période de floraison. Un bonheur pour la fin de l’été !L’impatiens Sunpatiens, enfin rempotée, semble vouloir continuer à pousser et fleurir.Nouveau venu acheté hier sur les quais de la Mégisserie, un mini cyclamen Victoria, aux fleurs frisottées blanches ourlées de rose indien. Sans parfum, dommage.

Palmares du Concours des Décorations Florales Estivales de Paris

Le 11 septembre dernier, j’ai eu le plaisir de participer au jury du Concours des Décorations Florales Estivales de la ville de Paris. 5 catégories étaient prévues, voici le palmarès de la catégorie 1.
Pour mémoire, la catégorie 1 comprend les jardinières, les décorations ponctuelles et les cimetières.

1er Prix
Darses du bassin de la Villette (Paris 19ème ), atelier de Franc Juliette (Division 19).2ème Prix
Cimetière de Montmartre (Paris 18ème), atelier de Alain Dumas (Cimetières).

Chantiers d’arrachage du raisin d’Amérique en forêt de Fontainebleau

Des chantiers d’arrachage du raisin d’Amérique sont organisés en forêt de Fontainebleau les 13, 19 et 27 septembre et les 3, 11 et 17 octobre 2008.
Le raisin d’Amérique (Phytolacca decandra) est une plante d’Amérique du Nord envahissante. C’est une Hémicryptophyte très toxique pour tous les mammifères. Voici quelques informations :
1 – Très grande plante herbacée, vivace par sa racine pivotante. Les tiges tombent à la base
en hiver. Les feuilles sont grandes et ovales-allongées, vert-pale. Elle est très facile à identifier.
2 – Toutes ses parties sont toxiques parfois mortelles par ingestion (humains et tous les
autres mammifères omnivores ou herbivores).
3 – Son plus grave défaut est d’être très envahissante : elle provoque une perte de bio-
diversité.
4 – Parmi les composés toxiques : protéines hémagglutinantes, saponines, saponosides,
Béta-cyanines, Lectines, acides Jaligonique et Phytolaccagénique. D’autres recherches sont en cours.
5 – Effets sur des mammifères par ingestion : brûlures du tractus digestif, diarrhées
sanglantes, vomissements, modification de la formule sanguine (leucocytes), embolies, asphyxies. Les humains doivent être hospitalisés.
Le caractère envahissant est le plus grave car il provoque une perte de biodiversité envers
la flore indigène, souvent fourragère, ce qui a pour effet, par enchainement naturel, une dénutrition de la faune locale.
Des chantiers d’arrachage du raisin d’Amérique ont été initiés dès juin 2003 au sein de l’Association des J.B.P.P.F. lors d’un voyage d’étude en forêt de Fontainebleau et des Trois-pignons. Cette activité civique de protection de la Biodiversité a été appuyée et fréquentée par des membres d’associations diverses : MNHN, SNPN, ANVL, LPO, CAF, ADA-IF, IUFM de Bonneuil, etc. En tout premier lieu, l’ONF a autorisé ces chantiers et a proposé un protocole d’action rédigé en commun et suivi par le groupement des arracheurs. Il faut préciser que l’U.I.C.N. a enregistré le raisin d’Amérique dans la catégorie des pestes végétales avérées et ce, au niveau international ; c’est dire la réalité des dangers provoqués par cette plante.

Le groupement des arracheurs est informel : les volontaires viennent lorsqu’ils le peuvent. Rendez-vous à la gare de Fontainebleau sur le parking : arrivées à 09h00 puis co-voiturage par les véhicules autorisés.
Renseignements complémentaires auprès de :
C.L. ROTH, Conservateur du Parc et Jardin botanique,
Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort,
Parc et Jardin botaniques,
Graineterie de Plantes Entomophiles,
7, Avenue du général de Gaulle,
94704 Maisons Alfort Cedex.
Tél. : 01 43 96 73 33.
Fax : 01 43 96 73 33.

Guerlain installe une jungle devant l’opéra Garnier

Pour le lancement de son nouveau parfum Guerlain Homme, la maison Guerlain a installé une petite jungle de 150 m2 sur le parvis de l’Opéra Garnier (Paris 9ème).Surprenante vision en sortant du métro que ce rideau de verdure très exotique installé devant le Palais Garnier. Bambous, palmiers, alocasias, fougères… Et les fauves sur grand écran ! Quelques 200 000 échantillons de Guerlain Homme sont distribués aux passants à cette occasion. N’attendez pas trop pour aller voir ce « happening », car la « jungle » n’est installée que pour deux jours seulement.