À propos des plantes sauvages, non cultivées.

Matricaire camomille, florifère et résistante à la sécheresse et canicule

Tapis dense de feuillage finement découpé et bien vert foncé et constellations de petites marguerites, telle se présente la matricaire camomille (Matricaria recutita) dans les jardins et les parcs assoiffés et écrasés par la chaleur estivale. Avouez que cela vaut bien certains anthémis ou d'autres fleurs annuelles...

Réséda sauvage, fleur de Paris

Le réséda pousse à l'état sauvage dans Paris et la région parisienne. En passant dans la rue des Ardennes (Paris 19e), le long de la Petite Ceinture, j'ai photographié ces beaux pieds couverts d'épis de fleurs. Spectacle sympathique qui montre combien la nature peut bien faire les choses, même dans une grande ville...