Archive journalières: 1 mars 2017

Préservons les zones humides avec Fréquence Grenouille

Affiche Fréquence Grenouille 2017La 23ème édition de « Fréquence Grenouille » est lancée aujourd’hui mercredi 1er mars 2017. Cette opération nationale organisée en France métropolitaine et en Outre-Mer, a pour but de sensibiliser le grand public à la préservation des zones humides, lieux de vie indispensables à l’équilibre de notre planète.

Les zones humides se font de plus en plus rares et les batraciens sont de bons indicateurs de santé de ces milieux fragiles. Les Conservatoires d’espaces naturels & Réserves naturelles de France proposent près de 500 animations du 1er mars au 31 mai 2017 : aménagements de crapauducs, opération de sauvetage de batraciens, conférences, diaporamas, expositions, sorties sur le terrain et ateliers pédagogiques pour faire découvrir ces écosystèmes fragiles. La marque Rainett s’associe cette année encore à l’aventure Fréquence Grenouille.

Cliquer pour découvrir la liste des animations en Île-de-France.

Retrouvez toute l’actualité de Fréquence Grenouille sur sa page Facebook : www.facebook.com/operation.frequence.grenouille

La Tégéval : une saison nature et une balade au sud de Paris

La Tégéval, logoRéconciliant ville et nature, la Tégéval a pour vocation de relier les espaces verts, lieux de promenade, villes et sites remarquables du Val-de-Marne et de l’Essonne.

Dédié aux piétons, cyclistes ou personnes à mobilité réduite, cet espace préservé offre des idées de balades aux Franciliens : l’Ile de loisirs de Créteil, le Parc départemental de la Plage Bleue, les jardins partagés de Villeneuve-Saint-Georges, la Forêt de la Grange, le Château du Maréchal de Saxe, les anciennes Gare des Roses et voie ferrée Paris-Bastille.

Pour faire vivre la Tégéval, un appel à idées à été lancé par le Syndicat Mixte d’Étude et de Réalisation (SMER) auprès des habitants.
9 associations ont ainsi été retenues pour cette saison printemps/été 2017 :  Au fil de l’eau, La compagnie Saïs, le Collectif du Lac de Créteil, Les croqueurs de pommes, les Petits Débrouillards, Nature & société, Pluriels 94, Vélo école de Brunoy, Vivacités.

Forts de leur connaissance du terrain et de leur sens de la transmission, elles proposeront dès le printemps des activités pour les enfants et les adultes, de mars à octobre, en semaine, le week-end et pendant les vacances scolaires autour de plusieurs axes :

  • Design urbain, street art, photo et théâtre
  • Apiculture, pomologie et mobiliers recyclés
  • Sciences participatives et découvertes de la biodiversité
  • Balades, vélos, ateliers d’entretien et d’auto réparation

Au quotidien, la Tégéval permet de sécuriser les trajets des Val-de-Marnais qui souhaitent utiliser des modes de transports doux et à terme, cette liaison verte offrira une balade de 20 kilomètres sur 96 hectares, loin des moteurs, à travers les paysages d’Île-de-France. (suite…)

Le groupe RATP et AgroParisTech signent un accord-cadre pour le développement de partenariats dans le domaine de l’agriculture urbaine

Logo d'AgroParisTechGilles Trystram, directeur général d’AgroParisTech, et Guillemette Karpelès directrice générale de la SEDP, filiale immobilière du Groupe RATP, signent aujourd’hui mercredi 1er mars 2017 un accord-cadre à 12h sur le stand d’AgroParisTech (Hall 4 allée B131) au Salon International de l’Agriculture, Porte de Versailles.

Cet accord-cadre, d’une durée de 5 ans, permettra de renforcer la coopération d’AgroParisTech et du groupe RATP pour réaliser des actions communes et conjointes dans les champs suivants :

  • la formation, avec pour objectif prochain la réalisation d’outils de formation numérique ;
  • la recherche, dont la réalisation de thèses et stages, la participation à des programmes de recherche européens (Climate KIC, H2020…) ;
  • la valorisation de la recherche avec des systèmes concrets et applicatifs ;
  • l’innovation, dont le développement de start-up.

Pour AgroParisTech c’est l’illustration d’une forte volonté de construire des domaines d’études et d’expertise dans le contexte de la Ville durable pose les bases d’une collaboration qui vise un déploiement utile pour les citadins d’aujourd’hui et demain.

La signature de cet accord-cadre fait suite à plusieurs projets conjoints réalisés en 2015 et 2016 : le démonstrateur d’agriculture urbaine de la Maison de la RATP ainsi que l’étude scientifique de mesure de l’impact de la pollution atmosphérique urbaine sur les cultures maraichères, réalisée sur 4 sites RATP : Porte de Versailles, Porte de Clignancourt, Maison de la RATP et Lachambeaudie (12e) et un site AgroParisTech (5e).

Viser l’excellence environnementale est l’une des ambitions du groupe RATP qui entend être un acteur de référence de la Ville durable. C’est pourquoi la RATP, au regard de la situation de son patrimoine immobilier tertiaire et industriel, soutient l’objectif de la Ville de Paris : « 100 hectares de toitures et murs végétalisés dont 30hectares dédiés à l’agriculture urbaine en 2020 ». Le potentiel de végétalisation, à horizon 2020, sur le domaine immobilier de la RATP (bâtiments tertiaires et industriels) est de 40 000 m² dont un tiers dédié à l’agriculture urbaine (soit 1,4 hectares environ).

L’agriculture urbaine participe pleinement de la rénovation des villes et des quartiers, et du développement de leur environnement socio-économique. Le réseau de porteurs de projet en agriculture urbaine est en pleine structuration et le groupe RATP, en tant qu’acteur de la ville, est un promoteur de cette dynamique d’action innovante pour la vie en ville. (suite…)

Promenade en images dans le jardin du musée départemental Albert-Kahn

Plan du Musée et Jardin Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt (92)De mars à septembre 2017, le musée départemental Albert-Kahn intensifie son offre de visites sur réservation à la belle saison, pendant la durée des travaux. Le visiteur est ainsi invité à passer de l’autre côté des palissades et bénéficie d’une visite inédite du site, à travers une promenade en images dans le jardin.

Logo Hauts-de-Seine le DépartementÀ travers cette nouvelle expérience, le visiteur aura une occasion exceptionnelle de découvrir les coulisses du projet du musée et la préparation de la future offre culturelle proposée à partir de mars 2018. Le parcours, proposé uniquement sur réservation préalable, s’appuie sur une série d’images présentées en bouquets répartis sur le site : autochromes du jardin, photographies sur l’histoire du site et vues des bâtiments du nouveau musée, pour découvrir ou de redécouvrir Albert Kahn, son œuvre, la richesse des collections et le programme de rénovation. Ils permettent de visiter l’ensemble des scènes paysagères qui composent le jardin. Prenez-vite rendez-vous ! (suite…)

Météo-France lance un site pour mieux prévoir les tempêtes

Tempête Xynthia à l'ouest de l'Europe, Météo-France
Suite à la tempête Xynthia en 2010, Météo-France a lancé un vaste programme d’étude climatologique sur les tempêtes. En résulte le nouveau site Tempêtes en France métropolitaine en libre accès.

Il s’agit d’une base de données inédite sur les tempêtes, qui comptent parmi les évènements extrêmes aux conséquences les plus dramatiques en métropole. Le site regroupe notamment :

  • Des articles scientifiques sur le phénomène de tempête (origine et prévisibilité), les outils et méthodes actuels pour les analyser et un état des lieux sur les caractéristiques climatologiques de ces évènements et de leur variabilité en lien avec le changement climatique
  • Trois bases de données interactives originales avec 280 tempêtes analysées depuis 1980 à la résolution de 2,5 km sur la métropole
  • 90 fiches détaillées de tempêtes historiques rencontrées depuis 1703
  • Des statistiques sur les vents forts pour 70 stations météorologiques professionnelles régulièrement réparties sur le territoire.

Une nouvelle composante pour les services climatiques
Dans le contexte du changement climatique et des enjeux liés aux politiques d’adaptation, ce nouveau site fournit de nouveaux diagnostics sur l’évolution observée et attendue des tempêtes en métropole tant en termes de fréquence que d’intensité. Ce site, destiné principalement à un public averti (professionnels, institutionnels, passionnés, etc.), constitue ainsi un nouveau socle de connaissances en appui de services climatiques sectoriels, notamment à destination du domaine des assurances mais aussi de l’énergie ou de la forêt, autant de secteurs économiques fortement sensibles aux tempêtes et leur répétition sur les territoires. Il sera mis à jour annuellement de façon à constituer une base de référence pérenne sur les tempêtes en métropole et contribuer à entretenir la mémoire du risque.