La belle architecture du chrysanthème du Pacifique

Ajania pacifica, Festival international des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Avec ses feuilles délicatement ourlées d’un liseré blanc et disposées en spirale régulière tout autour des tiges, ce chrysanthème japonais (Ajania pacifica) donne des touffes compactes et très graphiques.

Ajania pacifica, Festival international des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Ce chrysanthème est plus souvent disponible à l’automne, quand il a ses fleurs en boutons jaunes (un peu comme une santoline) qui lui ont valu son nom commun de chrysanthème mimosa. Mais il reste décoratif pendant toute la belle saison, à situation ensoleillée. Sa résistance à la sécheresse et aux embruns en font une plante parfaite pour les jardins de bord de mer ou les jardins secs. Il pousse très bien en pot ou en jardinière aussi.

Bon à savoir
Plusieurs touffes de ce beau chrysanthème ont été plantées dans le jardin intitulé « Le jardin des émergences » de la 25ème édition du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41). Ce jardin créé par Pierre Lavaud et David Simonson offre un contraste fort entre les minéraux sombres et les végétaux plus lumineux qui semblent jaillir de la terre avec une énergie insoupçonnée. Mais je ne vous en dis pas plus car j’ai bien l’intention de vous reparler de cette création primée.

Commentaires (3)

  1. mamiefanfan

    très beau feuillage, et je suis sure que les fleurs sont aussi belles !

  2. Josette

    J’aime beaucoup, j’en ai déjà eus mais je n’ai pas su les garder.

  3. Pierre Lavaud

    Il va fleurir d’ici un ou deux mois en belles grappes de petits pompons jaunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *