TECOMAH au rendez-vous de la COP 21

TECOMAH, école de référence de l’environnement et du cadre de vie répond « présente » face aux défis lancés par la COP 21. Ses étudiants et ses équipes pédagogiques sont plus que jamais mobilisés et très motivés. À TECOMAH, les bonnes pratiques sont déjà intégrées et aujourd’hui les apprentis ont su saisir l’opportunité qu’est la COP 21 pour lancer des projets environnementaux viables.

Logo Tecomah
Ces élèves n’ont pas choisi TECOMAH au hasard. En effet, les formations de cet établissement sont en cohérence avec leurs aspirations et leurs valeurs liées au développement durable.  Le cœur de la pédagogie de TECOMAH réside dans ses formations en valorisation des espaces naturels, paysagers et urbains. C’est donc avec enthousiasme et conviction que ces apprentis s’engagent, au côté de leurs professeurs, dans la lutte contre le réchauffement climatique. Leurs projets sont inédits ou déjà engagés, et apportent des solutions concrètes aux enjeux environnementaux. L’idée est de conduire des missions pérennes dans le contexte de la COP 21.

« Les petits ruisseaux font les grandes rivières »
C’est ainsi que les professeurs envisagent ces projets qui seront menés sur le campus cette année, des CAP aux BAC + 5 :

  • « Comment transformer un thème scientifique ou une problématique environnementale en œuvre d’art ? » : atelier écriture des Bac pro aménagements autour de l’écrivaine Emmanuelle Pireyre, lauréate du Prix Médicis.
  • « Végétalisation des espaces souterrains » : bac + 5 Managers du paysage (travail de fond engagé depuis l’année dernière).
  • « Sensibilisation au respect de l’environnement et à la protection de la nature » :  au programme des CAP conducteurs d’engins.
  • « Travaux pratiques sur des zones Natura 2000 » : bac pro gestion des milieux naturels et de la faune.
  • Participation à des voyages humanitaires »  : BTS gestion et maîtrise de l’eau (mise en œuvre de réseaux d’eau potable aux Philippines et au Congo).

En outre, des éco-délégués seront mobilisés sur le campus tout au long de la COP 21 et réaliseront des actions concrètes pour sensibiliser à l’empreinte carbone, au réchauffement climatique, à la gestion de l’eau ou encore à la lutte contre le gâchis alimentaire.

TECOMAH participe également à un projet de recherche nationale (ANR) : « Ville 10D – Ville d’idées » qui vise à développer une recherche appliquée sur la contribution du sous-sol au développement urbain durable.

Ces actions menées de front par les équipes pédagogiques de TECOMAH en font un établissement majeur dans la transmission des nouvelles pratiques en matière de protection de la nature et de l’écogestion.

TECOMAH
Chemin de l’Orme Rond, BP 56,
78356 Jouy-en-Josas cedex
Tél : 01 39 67 12 00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *