La floraison tardive de l’Oxalis bowiei

Potée d'Oxalis bowiei en début de floraison sur mon balcon en fin d'été, Paris 19e (75)
Lors de la Foire aux plantes originales d’Avrainville, j’ai acheté cette potée d’oxalis sans trop connaître l’espèce, hormis le fait qu’elle pousse à l’ombre et fleurit rose vif.

Il s’agit en fait d’une plante bulbeuse d’origine sud-africaine à végétation hivernale et floraison en fin d’été et en automne, tout au long de l’hiver sous abri puis au printemps. Les premières fleurs font leur apparition alors que l’été s’achève. Je n’ai d’ailleurs pas eu le temps d’installer cet oxalis dans un plus grand pot, car mon balcon croule sous la végétation et les places libres sont encore rares, les fleurs annuelles et vivaces continuant à fleurir généreusement.

Je n’ai pas encore décidé si je le gardais chez moi ou si j’allais l’installer dans mon bureau à la rédaction où il profiterait d’une plus grande lumière derrière la grande baie vitrée et surtout où il serait abrité du gel…

Oxalis bowiei est proposé par la pépinière de la Roche Saint-Louis.

Commentaires (2)

  1. séverine

    C’est drôle : j’en ai ramené à noël dernier du jardin de mes parents qui en est naturellement constellé (dans le Var en bord de mer) ; ils ont gardé le rythme de là-bas : en début d’été ils fanent, restent à l’abri de la chaleur sous la terre, puis redémarrent en septembre ! Ma potée me fait de grands cheveux qui dégringolent 🙂 De véritables trèfles à lutins… A la maison ils se portent bien et me font des tiges à ramifications cette année ! La plante s’est peut-être implantée dans le Var via les oiseaux migrateurs alors… !

  2. Josette

    Pas mal du tout et l’idée du bureau excellente quand la place à la maison commence à manquer …. J’ai connu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *