41 murs végétalisés bientôt installés dans Paris

Lampadaire contre un mur couvert de vigne-vierge, rue Saint-Vincent, Montmartre, Paris 18e (75)
Le projet « Des jardins sur les murs » est arrivé en tête de la votation citoyenne du Budget Participatif 2014. Pauline Véron et Pénélope Komitès, adjointes à la Maire, ont annoncé hier mercredi sa mise en œuvre : 41 murs végétalisés vont être installés dans les semaines et mois à venir.
L’Exécutif parisien s’est engagé à lancer la réalisation des projets du Budget Participatif 2014 dès 2015. « Il est essentiel que les Parisiens voient la réalisation des projets pour lesquels ils ont exprimé leur vote. L’ensemble des agents de la ville s’est investi pour qu’ils soient mis en œuvre dès cette année », salue Pauline Véron, adjointe à la Maire en charge de la participation citoyenne.
Parmi les projets retenus : « Des jardins sur les murs », arrivé en tête de la votation citoyenne, en obtenant le suffrage de plus de 21.000 Parisiens. « Il démontre la volonté des Parisiens de pouvoir profiter autrement de la nature en ville. Il fait écho à notre souhait de porter un nouveau modèle urbain pour Paris, où la nature n’est plus seulement dans les parcs, les jardins et les bois », souligne Pénélope Komitès, adjointe à la Maire en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité.
Mur végétal au 28, avenue Wagram, Paris 8e (75)
En lien étroit avec les Mairies d’arrondissement, 41 murs ont été identifiés par la Ville de Paris pour faire l’objet d’une végétalisation et ainsi améliorer le cadre de vie des Parisiens. 27 murs appartiennent à la Ville, dont 19 dépendent d’établissements scolaires. Deux murs ont été végétalisés dès décembre 2014, rue Jean de Moussy (4e) et rue Jean de Beauvais (5e). Les autres le seront progressivement courant 2015, à compter du mois d’avril. Ils accueilleront des plantes grimpantes autonomes – à crampons ou à ventouses – ou des structures cablées sur lesquelles des plantes à vrilles ou volubiles viendront se développer.
Au-delà de cette opération du budget participatif, Paris travaille à un recensement, sur l’ensemble de son territoire, des toitures et des façades pouvant faire l’objet d’une végétalisation. L’Exécutif parisien s’est ainsi fixé un objectif de 100 hectares végétalisés en 2020. À cet effet, les mairies d’arrondissements, les bailleurs sociaux ou encore
les acteurs publics et parapublics ont été sollicitées.

Les 41 murs qui seront végétalisés
Murs de fonds de quais bas des berges de Seine (1er arrondissement)
Placette des Petits Carreaux (angle rue d’Aboukir/rue des Petits carreaux) (2ème arrondissement)
Rue Notre Dame de Bonne Nouvelle
3-5 Rue Béranger (3ème arrondissement)
6 rue Paul Dubois
2-6 rue de Moussy (4ème arrondissement)
Rue de l’Arsenal
Rue Jean de Beauvais (5ème arrondissement)
29 rue Mouffetard
2-4 rue Littré (6ème arrondissement)
40-42 rue Madame
33 boulevard des Invalides (lycée Victor Duruy) (7ème arrondissement)
Institut des jeunes aveugles (56 bd des Invalides)
Piscine Beaujon (8ème arrondissement)
28 rue du Général Foy (collège Octave Greard)
Place Pigalle (9ème arrondissement)
31-33 rue de Provence
Rue de Metz (école 34 rue du Fb Saint Denis) (10ème arrondissement)
Rue du Château Landon
Angle des rues Omer Talon et Merlin (11ème arrondissement)
TEP avenue Philippe Auguste
Avenue de la porte de Charenton (cimetière Valmy – Ville de Charenton) (12ème arrondissement)
Début de la promenade plantée, angle rue de Lyon et avenue Daumesnil
École élémentaire Lamoricière (côté Courteline)
33 bis rue des longues raies (13ème arrondissement)
Murs du boulevard Kellermann, à la hauteur des débouchés de la rue Damesme et du Moulin de la Pointe
5 boulevard Saint Jacques (14ème arrondissement)
10 rue Severo
13 rue des Volontaires (15ème arrondissement)
12 rue Fondary
162 Boulevard Murat / Quai Saint Exupéry (16ème arrondissement)
41 bis rue Jean de la Fontaine
21 rue André Bréchet (17ème arrondissement)
5 rue Jacques Kellner
Angle rues Léon / Pierre Budin (18ème arrondissement)
EE Ferdinand Flocon
passage Verdun (19ème arrondissement)
172-180 rue d’Aubervilliers (253 rue de Crimée)
Rue du Télégraphe (cimetière de Belleville) (20ème arrondissement)
Rue Pelleport (hôpital Tenon)
Rue du Surmelin (réservoir)

Commentaires (6)

  1. Nanou

    Ah ah la démocratie bling bling de la démocratie de Paris , comme le dit bien JPP ! et moi qui naïvement croyais que lorsque on était de gauche , on s’occupait d’abord du bonheur du peuple !

  2. jpp

    Impossible de ne pas avoir une pensée pour l’admirable bosquet jardiné du Bois-Dormoy appelé à disparaître : https://vimeo.com/123103201
    Il s’agit d’une véritable initiative citoyenne, exemplaire. Mais à la Mairie de Paris on préfère la démocratie bling bling : taper 1/taper 2

  3. jpp

    Mur végétalisé à 0 centimes : http://potonet.perso.sfr.fr/Stockage/mur.htm (jardin saint-serge, côté Rue Meynadier)
    Nicole, Nanou et Mamiefanfan formulent bien les inquiétudes des jardiniers et particulièrement ceux des jardins partagés : et si ces magnifiques murs n’étaient que prétexte à réduire les surfaces de jardin en pleine terre? On suivra de près la révision du Plan local d’urbanisme parisien , prélude à l’établissement du PLU de Paris métropole.
    Par ailleurs, j’ai déjà dit qu’il sert bien plus simple d’inviter les parisiens à fleurir leurs fenêtres et balcons au lieu de leur interdire comme fait un certain bailleur lié à la Ville de Paris.

  4. mamiefanfan

    Je suis l’avis de Nicole, d’autant que, si ces murs ne sont pas bien entretenus, ils deviennent vite très moches !! il y a des crédits pour ca, alors qu’on détruit les serres d’Auteuil pour ne nommer que ce merveilleux site !!!

  5. Nanou

    oui , je voudrais bien avoir des explications plus détaillées

  6. nicole

    ce sera bien plaisant pour les habitants, mais je reste quand même sidérée par le côté schizo de cette action : on démolit des parties de jardin classés, on récupère les terrains des jardins partagés, toutes parcelles végétales existantes, pour en créer d’autres à grands frais …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *