Archive mensuelles: août 2014

Trio floral en harmonie de jaunes

Dahlia cactus 'Melodie', fenouil (Foeniculum vulgare 'Zefa Fino'), Rudbeckia hirta 'Indian Summer', décorations florales estivales, Parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)
Subtil mélange de dahlia cactus ‘Mélodie’, de fenouil (Foeniculum vulgare ‘Zefa Fino’), de rudbeckias (Rudbeckia hirta ‘Indian Summer’) avec le feuillage d’un abutilon panaché de jaune crème. Une harmonie douce et lumineuse parfaite pour les jours gris de cet été et pour ceux plus ensoleillés !

À admirer en ce moment dans le parc des Buttes Chaumont (Paris 19e).

Tournesols et rudbeckias pour ensoleiller le jardin tout l’été

Parterre de rudbeckias et de tournesols dans la vallée des fleurs, Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)
L’été promis n’est toujours pas au rendez-vous sur la capitale qui a commencé le week-end dans la grisaille. Aussi, puisque le soleil ne veut pas nous réchauffer, voici quelques fleurs ensoleillées, rudbeckias et tournesols, d’un beau jaune d’or lumineux pour égayer ce dernier dimanche d’août.

Le programme des manifestations d’automne s’enrichit

J’ai ajouté quelques nouveaux rendez-vous « jardin » pour la fin de l’été et l’automne qui s’approche dans la colonne à droite de la page d’accueil de mon blog Paris côté jardin, sous le titre « À voir en 2014 ». Si vous cliquez sur l’une des petites affiches, vous serez dirigés vers le site et la page de présentation de la manifestation.

Jardinières fleuries à Suresnes (Hauts-de-Seine)

Jardinières avec pétunias, calibrachoas, coleus, Ipomoea batatas, Pennisetum, Suresnes en été, Hauts-de-Seine

Les décorations florales estivales ont maintenant pris une belle ampleur. C’est le moment de se promener dans les parcs et jardins des villes fleuries, mais aussi dans leurs rues où les parterres et les jardinières d’été sont à leur apogée. Voici quelques exemples de minis jardins suspendus en jardinières photographiés dans le centre ville de Suresnes (92).

Jardinières avec pétunias, calibrachoas, coleus, Ipomoea batatas, Pennisetum, Suresnes en été, Hauts-de-Seine (suite…)

2014, une année à prunes

Quetsches, prunes bleues, © Barbara Pheby / Fotolia.comSelon l’Association d’Organisations de Producteurs nationale (AOPn) Prune, 2014 est une bonne année pour la production des prunes françaises. Quantité et qualité sont au rendez-vous !

Créée en janvier 2009, l’AOPn Prune regroupe des producteurs et des expéditeurs au sein d’une même structure dont l’objectif est de défendre et promouvoir la production de prunes et de dynamiser leur consommation. L’AOPn Prune regroupe plus de 700 producteurs. Leurs récoltes représentent 25 000 tonnes de prunes.

La production de prunes en France
Les pruniers ont besoin de soleil mais n’aiment pas les vents forts. En revanche, ils ne craignent pas le froid (jusqu’à -17°C) et peuvent être cultivés en altitude, jusqu’à 1 000 mètres. C’est pourquoi, on en trouve beaucoup en région Midi-Pyrénées. Selon le degré de précocité des variétés, la récolte peut s’étendre de début juillet à fin septembre. La saison de la prune est relativement courte, il faut vite en profiter.

La France produit environ 65 000 tonnes de prunes par an, avec trois grands bassins de production :

  • Le Sud-Ouest : 50 % de la production, avec une gamme variétale très large où la reine-claude occupe une place de choix.
  • L’Est : 20 % de la production avec essentiellement la mirabelle de Lorraine et la quetsche.
  • Le Sud-Est : environ 15 % de prunes de différentes variétés.

Les 15 % restants représentent les prunes issues des jardins familiaux. Il s’agit du deuxième fruit le plus cultivé en superficie en France.

Le saviez-vous ?

  • 71% des ménages français consomment en premier des mirabelles, puis des reines-claudes, suivies par les quetsches et les prunes américano-japonaises.
  • 2,4 kg de prunes ont été achetés en moyenne par foyer en 2013.
  • 92% des Français estiment que le critère de choix le plus important pour la prune est sa couleur.
  • Les prunes se récoltent à maturité, car une fois cueillies, elles ne mûrissent plus.
  • Peu calorique (52 kcal/100g), très riche en fibres et pleine de vitamines, la prune est par excellence le fruit à croquer pour être au top cet été ! Constituée à 80 % d’eau, elle vous apporte quantité de minéraux et oligo-éléments. C’est le petit fruit idéal pour se désaltérer.
  • Il existe plus de 400 variétés de prunes. Les variétés les plus populaires sur nos marchés sont au nombre de 12, avec 4 couleurs différentes.

J’avoue avoir un faible pour la Mirabelle de Lorraine, la Reine-Claude et la quetsche. Jaune, verte et bleue ! Et vous ?