Archive journalières: 4 décembre 2013

HERBIER 2.0, une série documentaire en 40 chroniques

HERBIER 2.0
Une websérie documentaire inédite sur la rénovation de l’Herbier du Muséum national d’Histoire naturelle, accessible sur www.webdoc-herbier.com depuis le 28 novembre, sur les sites internet du Muséum, du CNRS et à suivre chaque semaine sur universcience.tv.

A l’occasion de l’ouverture de la Galerie de Botanique du Jardin des Plantes et du lancement d’HERBIER 2.0, le Muséum et Universcience (universcience.tv) se sont associés pour un numéro spécial le 29 novembre dernier.

En 2009, une équipe de réalisateurs-photographes décide de suivre la métamorphose de l’Herbier du Muséum national d’Histoire naturelle. Quatre ans plus tard, cette rénovation du sol au plafond se termine : 8 millions de spécimens inventoriés, restaurés, reclassés et en grande partie numérisés dans un bâtiment refait à neuf ! La série s’attache aux petites histoires humaines et scientifiques qui sont autant de fenêtres ouvertes sur les collections botaniques normalement fermées au public.

Au fil des 40 chroniques de cette websérie, on découvre la richesse des collections botaniques et l’engagement passionné des scientifiques de l’Herbier National. Pendant les travaux, leurs recherches continuent : sur la flore de Nouvelle-Calédonie, la description de champignons inconnus, l’identification de moisissures, la généalogie des légumineuses, la génétique des plantes cultivées dans Paris lors du siège de 1870, l’inventaire des algues rouges présentes dans tous les océans du monde, ou encore la modélisation des réactions des bananiers face au changement climatique.

Cette rénovation raconte également la réorganisation des collections botaniques à l’aune des nouvelles connaissances scientifiques. C’est-à-dire, non plus en fonction des zones géographiques où poussent les plantes, mais suivant leurs liens de parenté, leur phylogénie, disent les spécialistes de la classification.

Enfin, c’est aussi tout l’enjeu que représentent la numérisation et la mise en ligne de tous les échantillons qu’appréhende cette websérie. Et l’on comprend que l’Herbier National du Muséum devient ainsi le premier herbier virtuel au monde.

Teaser déjà disponible sur www.webdoc-herbier.com
Et deux chroniques en avant première :

Réalisé par Anne-France Sion, Vincent Gaullier et Carlos Muñoz Yagüe, coproduit par Ex Nihilo, Look at Sciences, Universcience (Cité des sciences / Palais de la Découverte), Muséum national d’Histoire naturelle, CNRS Images.

Arbre de l’Année 2014, plus que 90 jours pour défendre les couleurs de votre région !

Affiche Élisez l'Arbre de l'année 2014
L’opération « Arbre de l’année » a été initiée, il y a quatre ans par le magazine Terre Sauvage et l’Office national des forêts. Cette année, l’évènement est soutenu notamment par France Bois Forêt, l’association Arbres, l’Agence des Espaces Verts Ile-de-France, la Ligue pour la protection des oiseaux et les Scouts et Guides de France.

L’année dernière, dans la catégorie « Prix du public », c’est le chêne bonsaï de Bégard (Bretagne) qui s’est distingué. Le « Prix du jury », dévoilé le 25 juin par Jacques Perrin, réalisateur et invité d’honneur du jury, est revenu au chêne de Saint-Civran (Centre). L’invité étranger était un magnifique marronnier de Fukushima que nous avait fait découvrir un agriculteur japonais dans le film de Jean-Paul Jaud « Tous cobayes ».

L’opération recommence !
Cette troisième édition de l’Arbre de l’année permettra de désigner les deux Arbres de l’Année, lors d’une cérémonie qui se tiendra à Paris en septembre 2014.

La première étape de cette opération est lancée : il s’agit de recueillir le plus de candidatures possibles sur le site internet : www.arbredelannee.com
Le geste est simple : il suffit de poster trois photos de l’arbre en question, et de décrire en quelques lignes ses caractéristiques esthétiques, naturalistes et l’histoire qu’il entretient avec une communauté humaine. Individu ou groupe (entreprise, mairie, association, famille…), tout le monde a un arbre préféré et peut donc candidater !

Ouverture des candidatures jusqu’au 28 février 2013.
La seconde étape débutera par la sélection des lauréats régionaux (un représentant par région) par un jury composé des partenaires de l’opération, sur des critères esthétiques, naturalistes et aussi sur l’histoire qui lie les hommes avec chaque arbre.

A compter de mars 2014, chaque arbre entrera en campagne pour être élu Arbre de l’Année. Il y a deux lauréats par an, celui du public (issu des votes par Internet) et celui du jury qui sera réuni au mois de septembre.

En parallèle, une production photographique de chacune des communautés et de son arbre sera assurée par un photographe de Terre sauvage afin de réaliser une exposition de ces photos et de publier l’ensemble dans un numéro spécial de Terre Sauvage.

Plus d’informations et dépôt des candidatures sur www.arbredelannee.com