Archives de mots clés: Ocimum basilicum

Nouvelles cultures dans mon potager Lilo

Jeunes semis de basilic pourpre, poivrons miniatures et piments dans un potager Lilo, culture en hydroponie, Paris 19e (75)
Au retour de mes vacances fin août, j’ai fait de nouveaux semis dans mon potager d’intérieur Lilo : basilic pourpre, poivrons miniatures et petits piments. Tout à vite germé et quelques semaines plus tard, les jeunes plants sont déjà bien vigoureux, à contre saison.

Jeunes semis de basilic pourpre, poivrons miniatures et piments dans un potager Lilo, culture en hydroponie, Paris 19e (75) Au centre les jeunes plants de poivron miniature, que j’ai déjà éclaircis. À gauche, les jeunes plants de basilic pourpre. À droite, les piments. Alors que les potagers traditionnels se vident de leurs légumes au fur et à mesure des dernières récoltes de légumes d’été, mon petit potager d’intérieur est prêt pour de nouvelles récoltes l’hiver prochain.

Mon mini potager d’intérieur Lilo

Basilic Thaï, basilic pourpre, estragon, culture en hydroponie, plantes aromatiques dans le potager Lilo, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Je suis allé à une soirée presse chez Prêt à Pousser, start up parisienne qui propose des kits à champignons (dont je vous ai déjà parlé) et un mini potager d’intérieur baptisé Lilo. Et j’ai rapporté chez moi un exemplaire de ce mini jardin d’intérieur garni d’aromates.

Pour ce premier test, j’ai eu trois plantes aromatiques déjà germées : un estragon du Mexique, un basilic pourpre et un basilic Thaï. En moins d’une semaine, elles ont déjà bien poussé, c’est vraiment bluffant. À priori, ce ne sont pas des plantes d’intérieur, mais avec l’éclairage leds à basse consommation très performant (réglé en position « lumière d’été »), la végétation de l’estragon et des basilics est optimale.

Ce mini potager design se compose d’un support en bois sur lequel on installe trois contenants en matière plastique rempli d’eau avec un flotteur dans chacun où il faut insérer la capsule de graines de légumes, fleurs ou plantes aromatiques. Un sachet de nutriments est ajouté dans le bac à réserve d’eau. Au-dessus des trois plantes, un luminaire à leds puissants en forme de réglette permet d’installer ses cultures potagères n’importe où dans l’appartement ou la maison. Pas besoin d’avoir une grande baie vitrée baignée de soleil.

L’ensemble est réglé directement à partir de mon smartphone grâce à l’application MyLilo que j’ai téléchargée gratuitement. Après avoir indiqué les plantes que je cultive, mon Lilo s’allume tous les jours à 7h et s’éteint à 22h30 automatiquement. Et des notifications m’avertissent pour vérifier que les capsules avec le substrat sont bien humides, qu’il est nécessaire de renouveler les sachets d’engrais, que l’heure de la récolte a sonné… L’entretien de ce mini potager d’intérieur est facile et rapide.

J’ai déjà cueilli quelques feuilles du basilic Thaï et déjà de nouvelles repoussent. La croissance est vraiment rapide, on voit pousser les plantes à vue d’oeil. Quant au parfum, il est au rendez-vous ! Même avec une culture en intérieur, sans substrat et sans soleil, la plante aromatique est vraiment bien parfumée.

Essayez, c’est l’adopter ! Dans quelques semaines, je commanderai des graines de poivron nain, de pourpier et de basilic vert à grandes feuilles qui sont proposées dans la gamme des semences et que j’ai pu découvrir lors de la soirée. Je suis aussi très attiré par le petit physalis qui donne une profusion de petites baies de la taille d’une belle groseille avec un goût bien meilleur que ce je pensais. Encore de belles expériences en perspective.

Frileux, le basilic doit encore rester à l’abri

Potée de basilic à grandes feuilles, photo © pico - Fotolia.com

Les températures, nocturnes notamment, sont encore bien trop fraiches pour permettre la culture du basilic en plein air en région parisienne, que ce soit en pot ou en jardinière sur un rebord de fenêtre, un balcon, une terrasse ou en pleine terre dans le potager. Cette plante aromatique a besoin de chaleur et de soleil pour bien se développer.

Si vous avez fait des semis au chaud sous abri ou si vous venez d’acheter des jeunes plants de basilic en godets, laissez les dans une pièce très ensoleillée ou derrière une fenêtre dans la maison ou dans une véranda. Vous pouvez aussi les maintenir dans une serre de jardin ou sous châssis. Vous pouvez tenter aussi la cloche en verre, mais l’espace confiné peut vite devenir surchauffé si le soleil se met à briller dans la journée et que vous ne pouvez pas soulever la cloche pour aérer.

Quand les températures resteront au-dessus de 15°C, vous pourrez installer votre basilic dehors en plein air, en lui réservant un emplacement très ensoleillé.