Mélastomacées – Paris côté jardin

Archives de mots clés: Mélastomacées

Monolenia primuliflora, plante à caudex

Monolenia primuliflora, Mélastomacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Curieuse plante d’intérieur que ce Monolenia primuliflora… Cette cousine du médinilla forme un rhizome imposant, un caudex d’où partent les feuilles aux nervures si décoratives. Celui de ma potée a complétement déformé son contenant et j’ai du le rempoter dans un pot beaucoup plus large pour qu’il puisse s’étendre.

À ma grande surprise, le pied acheté au début de l’année a bien poussé et s’est même mis à fleurir pendant quelques semaines. Puis j’ai un peu oublié les arrosages, la plupart des feuilles sont tombées, le caudex s’est peu à peu fripé. En réinstallant toutes mes plantes d’intérieur cet été, j’ai remis cette potée plus à portée de main et du regard pour mieux m’en occuper. Dès la reprise des apports d’eau réguliers, des nouvelles feuilles sont apparues et le gros rhizome s’est regonflé. Mais le pot est trop petit pour permettre un développement correct de cette tige modifiée. Hier matin, j’ai rempoté la plante dans un pot plus large que profond avec un bon centimètre de part et d’autre pour permettre au caudex de s’étaler toujours plus.

À suivre !

Jolies transparences d’une feuille de Monolenia primuliflora

Monolenia primuliflora, Mélastomacées, feuille, transparence, plante exotique d'intérieur, Paris 19e (75)Mon pied de Monolenia primuliflora semble se plaire chez moi car il a bien poussé et il fleurit aussi depuis plusieurs semaines. Sa grosse tige tubérisée à fleur de terre a aussi beaucoup grossi et déforme son pot désormais. Mais c’est le feuillage pourpre avec des nervures vert fluo que je préfère.

Monolenia primuliflora

Monolenia primuliflora, plante d'intérieur à caudex provenant du Pérou, Paris 19e (75)
En me baladant dans le marché aux fleurs de l’Île de la Cité, j’ai découvert cette plante exotique (Monolenia primuliflora) dont je ne connaissais strictement rien. Mais son feuillage joliment nervuré et son gros caudex à la base des pétioles rougissants m’ont attiré et je suis donc revenu avec ma découverte, ravi d’avoir déniché une nouvelle perle rare.

Monolenia primuliflora, plante d'intérieur à caudex provenant du Pérou, Paris 19e (75) (suite…)

Tibouchina ‘Peace Baby’

Tibouchina 'Peace Baby', Mélastomacées, pépinière La Forêt, La Folie des Plantes, Parc du Grand Blottereau, Nantes (44)
Les grandes fleurs simples blanc pur avec des étamines violettes et le port très compact de cet arbuste (Tibouchina urvilleana Peace Baby) m’ont fait craquer, même si sa rusticité n’est pas suffisante pour passer les hivers dehors à Paris.

Tibouchina 'Peace Baby', Mélastomacées, pépinière La Forêt, La Folie des Plantes, Parc du Grand Blottereau, Nantes (44)
Cet arbuste au port très compact forme naturellement un coussin qui ne dépasse pas 60 cm de hauteur pour autant d’envergure. Son feuillage est persistant. Il se couvre de grandes fleurs blanches de l’automne au début du printemps. La plante peut se rentrer à l’intérieur, mais ne demande pas autant de chaleur que nos classiques plantes d’intérieur. Pour le moment, je l’ai installée sur mon balcon, mais avant la fin du mois, je la rentrerai derrière une grande baie vitrée.

Cette plante est proposée par Leader Plant.com et Globe Planter.