Archive journalières: 18 janvier 2017

2ème vague d’inscriptions pour Paris Face Cachée 2017

Paris face cachée, janvier 2017Si vous n’avez pas encore trouvé l’aventure que vous souhaitez vivre dans la capitale les 27, 28 et 29 janvier prochains, vous pouvez dès aujourd’hui 18 janvier réserver d’autres expériences sur le site de Paris Face Cachée.

En marge du Paris touristique incontournable, Paris Face Cachée prend des chemins de traverse et lève le voile sur un Paris insoupçonné, inexploré, étonnant, vivifiant et décalé.

Les deux axes de Paris Face Cachée 2017 :

  • Des lieux habituellement fermés au public, exceptionnellement ouverts.
  • Des aventures uniques imaginées sur mesure dans des lieux habituellement ouverts au public.

Vous devez choisir une aventure sur le site internet de l’événement. Pour seule information : un titre évocateur et un court résumé. Aucune précision sur le contenu et l’organisateur de la visite. Le lieu de rendez-vous ne sera dévoilé qu’après inscription, sur le billet.

Twitter @parisfacecachee, Facebook Paris Face Cachée et Instagram @parisfacecache

Prolongation de l’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France »

Exposition "Voyage dans les espaces naturels d'Ile-de-france, photo ©Hellio Van Ingen, AEV
Forte de son succès, l’exposition « Voyage dans les espaces naturels d’Île-de-France » de l’Agence des espaces verts joue les prolongations jusqu’au 31 mars 2017.

Dans le Parc floral de Paris, sillonnez l’Île-de-France à travers un florilège de 40 photographies qui révèlent la beauté et la diversité des espaces naturels de la Région. Une occasion unique pour le public de (re)découvrir quelques-uns des plus beaux sites gérés par l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France.

Logo de l'Agence des Espaces Verts de la Région Île-de-FranceIl existe, à quelques kilomètres de Paris, des richesses naturelles souvent insoupçonnées : forêts, réserves naturelles régionales ou encore espaces agricoles… Cette exposition fait ainsi le choix de mettre en lumière 40 photographies invitant à la rêverie et à laisser parler l’imaginaire. Le résultat est troublant : l’Île-de-France éclate dans toute sa diversité, ses contrastes, justifiant sa stature de « Région-Capitale ».

Accessible à tous et entièrement gratuite, cette exposition est visible jusqu’au 31 mars 2017.

Mimosa parisien au coeur de l’hiver glacé

Potée de mimosa fleuri dans l'impasse Guéménée, Paris 4e (75)
Avec le froid de canard qui s’est abattu sur la France et Paris depuis quelques jours, on ne s’attend pas à découvrir un mimosa en pleine floraison sur le rebord d’une fenêtre. Mais la capitale réserve de nombreux coins protégés où les plantes exotiques peuvent survivre en plein air.

Potée de mimosa fleuri dans l'impasse Guéménée, Paris 4e (75)Un petit air de Côte d’Azur quand le thermomètre affiche des températures très négatives. Je n’ai pas pu profiter du suave parfum, la potée était trop haut perchée. Mais ces pompons ensoleillés sont un vrai petit bonheur. Pourvu que le froid annoncé ne vienne pas abimer cette belle floraison.

Visite des cités jardins de Felix Dumail au Pré Saint-Gervais et aux Lilas

Les cités jardins de Felix Dumail du Pré Saint-Gervais et des Lilas, Seine-Saint-Denis TourismeSeine-Saint-Denis Tourisme vous donne rendez-vous le samedi 21 janvier 2017 à 14h30 pour aller découvrir ces cités jardins à l’architecture épurées.

Ces formes et décors variés, compensant parfois la pente de terrain, illustrent l’originalité de ces habitats conçus par Felix Dumail. Contemporaines de la cité-jardin du Moulin construite à Dugny, elles sont un bel exemple de développement urbain et dans un contexte dynamique d’urbanisation.

Pourquoi aller voir ces cités jardins ?

  • L’harmonie entre l’architecture et la composition urbaine;
  • les architectures différenciées et de qualité pour des logements individuels et collectifs ;
  • l’insertion remarquable dans un site contraignant, la temporalité des projets qui s’étendent sur plusieurs décennies et par le même architecte;
  • enfin l’importance de concevoir des habitats offrant une qualité de vie indéniable.

Cette promenade sera guidée par Hélène Santelli, architecte DPLG. Elle profitera de l’occasion pour revenir sur l’histoire des cités jardins, sur leur origine, sur les préoccupations d’urbanisation de l’époque et sur ce qui fait encore aujourd’hui leur attrait.

Inscription sur le site de Seine-Saint-Denis Tourisme. En cas d’inscription de dernière minute (vendredi 15h), merci d’imprimer votre facture, celle-ci vous sera réclamée lors de la balade.