Archive journalières: 6 octobre 2016

Festival « À vos jardins ! » à Ozoir-la-Ferrière

À vos jardins ! Ferme Pereire, Ozoir-la-Ferrière (77)
Après plus de 3000 visiteurs en 2015, les 8 et 9 octobre 2016 se tiendra, pour la troisième fois à Ozoir-la-Ferrière (77), le festival « À vos jardins ! », une foire aux plantes sur le site prestigieux de la Ferme Pereire.

Durant deux jours, les amoureux du jardin et des plantes pourront découvrir auprès d’exposants et de conseillers, comment entretenir et embellir son jardin et ses plantes. Des artisans seront également présents pour présenter et vendre des accessoires liés au monde du jardin.

Au programme : vente de végétaux, saveurs du jardin, animalerie, décoration. Conférences et animations familiales, ferme pédagogique, manège…

Ferme Pereire, avenue Érasme, Ozoir-la-Ferrière (77).
Tél. : 01 64 43 35 70.
De 10h à 18 h. Entrée libre.
Samedi à 11 h : signature de la Charte de l’Éclairage Durable, avec Bouygues et l’association Noé.

Une seconde vie pour le jardin d’Orient de l’Institut du monde arabe

Exposition Jardins d'Orient, Institut du Monde Arabe, Paris (75), avril à septembre 2016
Clos depuis le 25 septembre dernier, le jardin éphémère de l’Institut du monde arabe se déploie localement à partir du samedi 8 octobre 2016. Une seconde vie permise par des partenaires et des associations d’Île-de-France à qui l’IMA confie les arbustes et autres plantes.

La Main Verte, association coordonnant l’ensemble des jardins partagés de la capitale, organise ce samedi de 10h à 16h une remise de plantes aux bénévoles d’une trentaine de jardins parisiens.

La Fondation Good Planet utilisera certaines plantes pour le réaménagement du jardin du domaine de Longchamp, lieu dédié à l’écologie (Bois de Boulogne, ouverture au printemps 2017). L’École du Jardin des Plantes, l’Université Pierre et Marie Curie UPMC voisine et les Apprentis d’Auteuil comptent également parmi les receveurs de végétaux qui ont fait la luxuriance du jardin oriental revisité. Cette remise aura lieu le lundi 10 octobre, en concomitance avec le démontage de l’impressionnante structure de l’anamorphose de François Abélanet.

L’École du Breuil qui forme des professionnels de l’horticulture et du paysage, recevra de l’IMA des plantes destinées à la création d’un jardin méditerranéen.

Enfin, les Jardins de Gally, qui a assuré l’entretien des plantes pendant toute la durée de l’exposition, s’est porté acquéreur des arbres et d’une grande partie des rosiers afin de créer, à Versailles, un jardin sur la thématique des parfums.

L’Institut du monde arabe a reçu quelques 200 000 visiteurs qui, du 19 avril au 25 septembre, ont arpenté les allées de ce jardin exceptionnel, première tentative d’interprétation contemporaine de l’art millénaire du jardin arabe-musulman.